GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington demande à ses citoyens de ne plus se rendre en Bolivie
    • Bolivie: le bilan des violences post-électorales revu à sept morts (parquet général)
    Moyen-Orient

    Plus d’un mois sans nouvelle des deux journalistes français enlevés en Syrie

    media Les journalistes français Didier François et Edouard Elias. Montage RFI/Olivier Fourt/AFP/Chris Huby/Haytham

    Depuis le 6 juin 2013, aucune nouvelle n’est parvenue quant au sort des deux journalistes français disparus en Syrie. Les deux reporters d'Europe 1, Edouard Elias et Didier François sont probablement retenus en otages après leur enlèvement dans la région d’Alep. Ce mardi, une manifestation du comité de soutien, présidé par la journaliste Florence Aubenas, est prévue devant le siège de la radio à Paris.

    François Hollande a eu beau recevoir les familles ce lundi, il n'a pu que leur apporter son soutien. Officiellement, aucune information n'a été donnée sur les conditions de détention des deux journalistes.

    Le premier, Didier François, 53 ans est grand reporter à Europe 1 habitué des zones sensibles. Ce n'est pas son premier séjour en Syrie, ou il était en reportage au début de l'année. Le second, Edouard Elias, est un photographe indépendant de 22 ans missionné par Europe 1 en Syrie. Il s'y était déjà rendu en août dernier, quand il était encore étudiant.

    Les circonstances de leur disparition ne sont pas encore très claires. Le 5 juin, les deux journalistes ont passé la frontière turque. Et le lendemain matin, ils ont pris la direction d’Alep, dans le nord de la Syrie. Ils sont alors tombés sur un check-point dans un secteur disputé entre plusieurs groupes armés. A partir de là, plus possible de suivre leurs traces. Leurs téléphones ont été coupés, leur guide et interprète a lui aussi été kidnappé. Seul le chauffeur a été libéré.

    Edouard Elias et Didier François ne sont pas les premiers journalistes otages en Syrie. Un grand reporter américain est toujours porté disparu depuis huit mois, un Italien a été capturé début avril. Au total, 24 journalistes, dont quatre Français, ont trouvé la mort depuis le début de la révolte syrienne en mars 2011.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.