GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: à Homs, les quartiers insurgés vivent en état de siège, selon des réfugiés

    media Un quartier de Homs, déserté, et complètement détruit par les bombardements de l'armée syrienne, le 13 juillet 2013. REUTERS/Yazan Homsy

    Les bombardements de l'aviation syrienne ont fait près de 30 morts hier, lundi 15 juillet, dans le nord-ouest de la Syrie, région en grande partie contrôlée par la rébellion. L'offensive du régime se poursuit aussi à Homs, dans le centre. Depuis fin juin, l'armée tente de reprendre les quartiers tenus par les insurgés dans la vieille ville. La Croix-Rouge internationale a demandé vendredi dernier une trêve dans les combats à Homs. Des civils réfugiés au Liban témoignent de leur inquiétude face au siège en cours.

    Avec notre envoyée spéciale à Majdal Anjar,

    Dans une ruelle de Majdal Anjar, bourgade de la Bekaa proche de la frontière avec la Syrie, Moustapha, originaire de la vieille ville de Homs, ne cache pas son inquiétude. Ses frères, combattants rebelles, sont toujours sur place avec leurs familles. Selon leur récit, les quartiers insurgés vivent un véritable état de siège. « Il n'y a plus de nourriture, d'eau potable, ou d'électricité, tout est coupé, explique Moustapha. Le régime bombarde à distance, avec des obus et des roquettes. Il veut acculer les rebelles et raser la vieille ville de Homs pour s'en emparer. Pour le pouvoir, la bataille en cours est la plus importante. S'ils l'emportent, ils seront tranquilles, ils pourront relier la région de la côte, alaouite comme les Assad, à Damas. Après avoir pris Qousseir, le régime veut faire de la région d'Homs, à majorité sunnite, une nouvelle province, qui ne serait que pour les alaouites ».

    Homs coupée en deux

    Hajjar, également réfugiée de Homs, partage cette crainte que la ville, multiconfessionnelle, puisse être redessinée selon des critères communautaires. Selon elle, deux villes coexistent déjà à Homs.  « Depuis un an et demi, raconte-t-elle, Homs s'est vidée de beaucoup de ses civils qui étaient contre le régime quand les terribles bombardements ont commencé. Il y a deux villes de Homs aujourd'hui : celle tenue par les rebelles, et celle des pro-régime. Chez eux, c'est le paradis, tout fonctionne. Je pleure quand j'entends les nouvelles de la nouvelle offensive, je pleure ! Les combats ne s'arrêteront pas ! »

    L'opposition syrienne a demandé une trêve à Homs pendant le mois de ramadan, qui a débuté la semaine dernière. Mais à Majdal Anjar, les réfugiés n'y croient pas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.