GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: libération d'un journaliste franco-américain

    media Des soldats de l'armée syrienne dans la zone d' al-Asali, dans la région de Damas. REUTERS/Ward Al-Keswani/Shaam

    Son enlèvement en Syrie avait été tenu secret. Il a été libéré ce mercredi 24 juillet. Le photographe franco-américain Jonathan Alpeyrie était le prisonnier d'une milice syrienne depuis fin avril. Capturé alors qu'il réalisait un reportage dans la région de Yabroud, il a passé 81 jours en captivité. Bien gardée, la nouvelle n'avait pas fuité, sûrement pour faciliter sa libération.

    Jonathan Alpeyrie est arrivé mercredi à Paris, mais le Quai d'Orsay l'a tenu secret jusqu'à samedi. Le message du ministère est sobre : aucun détail sur les circonstances de l'enlèvement et les conditions de la libération du photographe.

    Envoyé en Syrie pour couvrir les bombardements de villages au nord de Damas par l'armée de Bachar el-Assad, il est enlevé fin avril. Son employeur, l'agence Polaris images, précise que tous ses effets personnels ont été confisqués par une milice syrienne. Sans savoir s'il s'agit de rebelles ou plutôt d'un groupe pro-Assad.

    15 journalistes étrangers toujours en captivité

    Le photographe de 34 ans ainsi que le patron de Polaris images n'ont pas souhaité répondre aux questions des journalistes sur les conditions de sa détention. Il arrive régulièrement que famille, employeur et autorités du pays taisent la captivité d'un journaliste disparu pour faciliter sa libération.

    Donc, impossible pour l'instant de savoir comment le photographe a été libéré, et notamment de savoir s'il y a eu une rançon versée (et si oui, par qui).

    Reporter sans frontières estime qu'une quinzaine de journalistes étrangers sont toujours portés disparus ou fait prisonniers en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.