GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Hassan Rohani investi président de la République islamique d'Iran

    media Une photo, publiée par le site officiel du Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, montre Ali Khamenei (5e à gauche) approuvant officiellement Hassan Rohani (3e à droite) lors d'une cérémonie le 3 août, à Téhéran. AFP PHOTO/HO/KHAMENEI.IR

    C'est ce samedi 3 août dans l'après-midi qu' Hassan Rohani a pris officiellement ses fonctions à la présidence iranienne. Une intronisation validée par le Guide suprême Ali Khamenei lors d’une cérémonie. Le nouveau président a promis en priorité de s'atteler à relancer l'économie et à lever les sanctions qui pèsent sur Téhéran pour sortir le pays de son isolement sur la scène internationale. 

    Un mois et demi après son élection, Hassan Rohani a pris ses fonctions. ll est ce samedi le nouveau président iranien après avoir prêté serment chez l'ayatollah Khamenei, véritable numéro un du régime.

    Hassan Rohani, dans son discours d'investiture, s'est donné comme priorité d'œuvrer pour lever les sanctions internationales imposées à l'Iran en raison de son programme nucléaire controversé. Des sanctions  « injustes », selon lui.

    Ce fidèle du régime, présenté comme modéré par les médias iraniens, devrait présenter rapidement son gouvernement.

    La politique du gouvernement consistera à relancer l'économie iranienne, ressusciter la morale et établir une entente constructive avec le monde

    Hassan Rohani

    Président de la République islamique d'Iran

    03/08/2013 - par RFI Écouter

    Les attentes de l’opposition

    Pour Ardeshir Amir Arjomand, un proche de l'ancien Premier ministre Mir Hossein Moussavi, l'opposition attend que le nouveau président relance l'économie - en trois ans, l'inflation a dépassé 40% - et respecte ses promesses :

    « Le pays est dans une situation très grave. A la fin de l’été nous aurons des problèmes importants, même au niveau des produits alimentaires, déplore Ardeshir Amir Arjomand. Le plus important, c’est de voir réglée la situation économique dans le pays. Egalement sur le plan politique, nous attendons des ouvertures pour les partis politiques, pour les prisonniers politiques, pour la liberté de la presse. Il a promis de préparer le projet de loi concernant le droit de citoyenneté, également sur la situation des femmes. On attend qu’il respecte ses promesses. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.