GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Iran: Rohani qualifie l’occupation de Jérusalem-Est de «blessure» infligée au monde musulman

    media Le nouveau président iranien Hassan Rohani, le 16 juin 2013, à Téhéran. Reuters/Fars News/Seyed Hassan Mousavi

    Le nouveau président iranien, élu le 14 juin dernier et réputé modéré, s'est exprimé pour la première fois vendredi 2 août sur Israël à l'occasion de al-Qods, une journée en solidarité avec les Palestiniens contre Israël. Et ses propos ont scandalisé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, d'autant plus qu'ils ont mal été traduits. Les agences iraniennes Mehr et Isna rapportaient dans un premier temps que M. Rohani avait qualifié Israël de « blessure dans le corps du monde musulman qui doit disparaître ». Or, Hassan Rohani n'aurait en réalité pas appelé à la disparition de l'Etat hébreu, mais à l’arrêt de l'occupation israélienne à Jérusalem-Est.

    Hassan Rohani a déclaré ce vendredi 2 août sur la télévision d'Etat : « Dans notre région, une blessure a été créée depuis des années dans le corps du monde islamique sous l'ombre de l'occupation de la terre sacrée de Palestine et de notre cher Qods. Cette journée est là pour rappeler que le peuple musulman n'oublie jamais son droit historique. Il ne l'oubliera pas et résistera toujours face à l'injustice et l'agression. La présence du peuple lors de cette journée dédiée à Jérusalem est un important soutien moral et politique apporté au peuple palestinien pour qu’il réalise ses objectifs sacrés. Nous constatons qu’aujourd’hui Israël poursuit sa politique de colonisation et d’agression. A l’heure où le monde musulman connaît quelques difficultés dans la région, les Israéliens tentent de profiter de ce qu’ils considèrent comme une bonne occasion pour montrer un visage pacifique afin de poursuivre leurs agressions dans la terre de Palestine. »

    Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a immédiatement réagi à ces propos. Pour lui, le nouveau président, réputé modéré, montre son vrai visage plus tôt que prévu.

    Pour Bernard Hourcade, chercheur au CNRS, il n'y a pas lieu de polémiquer sur les propos attribués au nouveau président, qui doit être investi ce samedi 2 août.

    C’est une fête traditionnelle et c’est là qu’Ahmadinejad avait fait son fameux discours qui est toujours le même. Et tous les présidents iraniens ont fait le même discours disant qu’Israël est une plaie et que cette plaie doit disparaître. Ça ne veut pas dire qu’Israël doit disparaître, ça veut dire que le problème palestinien doit disparaître et qu’une solution doit être trouvée au problème israélo-palestinien […] Israël est pour l’Iran un ennemi de l’Iran, un adversaire de l’Iran. Israël veut bombarder l’Iran tous les matins et le dit publiquement, officiellement, on ne s’attendra pas effectivement à ce que Rohani ait une politique bienveillante à l’égard d’Israël.

    Bernard Hourcade

    Chercheur au CNRS

    03/08/2013 - par Aabla Jounaïdi Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.