GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: le chef du Hezbollah revendique une attaque contre l'armée israélienne

    media Hassan Nasrallah promet de nouvelles attaques si Israël s'introduit de nouveau en territoire libanais. REUTERS/Manar TV via Reuters Tv

    Dans une interview télévisée, le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a revendiqué ce mercredi 14 août les deux explosions qui ont blessé des soldats israéliens il y a une semaine. C'est la première fois depuis la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah que le puissant parti armé libanais revendique une opération contre l'armée israélienne.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Pour la première fois depuis la guerre de juillet-août 2006, le Hezbollah a revendiqué une action militaire contre l’armée israélienne au sud du fleuve Litani, une région libanaise où sont déployés plus de 10 000 casques bleus des Nations unies.

    Dans une interview accordée à la chaîne de télévision panarabe Al-Mayadeen, le chef du parti, Hassan Nasrallah, a déclaré que ses hommes ont fait exploser des bombes lors du passage d’une patrouille israélienne qui s’était introduite en territoire libanais. L’embuscade tendue le 7 août avait fait quatre blessés dans les rangs israéliens.

    Selon Hassan Nasrallah, il s’agissait d’une opération bien ficelée. « Et ce ne sera pas la dernière », a-t-il assuré. « Si nous décelons une nouvelle incursion, nous lui ferons face de la manière que nous jugerons appropriée. Nous ne permettrons pas aux Israéliens de pénétrer en territoire libanais », a-t-il encore affirmé.

    Dans cette interview de trois heures recueillie dans un endroit secret, le chef du Hezbollah a réaffirmé l’engagement de son parti en Syrie, aux côtés des troupes du président Bachar el-Assad. Il a en outre nié toute implication du Hezbollah dans l’enlèvement de deux pilotes de ligne turcs sur la route de l’aéroport de Beyrouth le 9 août dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.