GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La Syrie procéderait à un redéploiement de ses troupes

    media Des soldats syriens. . AFP PHOTO/STR

    Alors que le Parlement britannique refuse une action militaire contre Damas et que l'hypothèse d'une action unilatérale des Etats-Unis se voit renforcée, le régime syrien, lui, s'organise. Il procèderait à un redéploiement de ses troupes partout pour parer à toutes les éventualités.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Ces dernières 48h00, des dizaines de chars, et de véhicules blindés et des unités d’infanterie de l’armée syrienne ont quitté trois bases à l’aéroport de Damas et se sont redéployés dans les localités environnantes. Une des colonnes s’est dirigée vers le village de Haran al-Aouamid à l’est de l’aéroport, les autres se sont dispersées dans un arc allant d’Est en Ouest autour de ce site stratégique.

    Sur le mont Kassoun qui surplombe Damas, la quatrième division, l’unité d’élite de l’armée syrienne dirigée par Maher el-Assad, le frère du président Bachar el-Assad a procédé à un vaste redéploiement. Les pièces d’artillerie ont changé de place. Des rampes de lancement de missiles ont été camouflées.

    Des sources indépendantes affirment que la plupart des centres de commandement de division et de brigades ont été évacués et déplacés vers de nouveaux sites. Le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme Rami Aberrahmane a expliqué que ce repositionnement est observé partout où les forces du régime sont présentes.

    Dans les provinces de Damas, Homs et Hama dans le centre, Daraa et Soueda au Sud, Lataquié et Tartous sur la côte méditerranéenne. Les sièges des puissants services de sécurité ont également été abandonnés pour des positions plus discrètes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.