GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Au Liban, les réfugiés syriens espèrent une intervention occidentale contre Damas

    media Réfugiés syriens au Liban. Ceux-ci sont très favorables aux projets de frappes contre la Syrie. Reuters / Omar Ibrahim

    Si Barack Obama évoque une action militaire limitée en Syrie, la France paraît actuellement le meilleur partenaire pour un tel engagement. L’Elysée parle de « proches alliés et amis » après un entretien au téléphone avec Barack Obama. Cependant, les opinions en Occident sont très mitigées et les plus enthousiastes à l’idée de ces frappes, ce sont certainement les réfugiés syriens.

    Avec notre envoyé spécial à Beyrouth, Daniel Vallot

    Les réfugiés rencontrés à Beyrouth sont tous en faveur d’une intervention américaine contre le régime de Damas. Pour eux, il faut punir Bachar el-Assad pour les crimes qui lui sont imputés. Il faut également réduire les capacités militaires du régime syrien pour aider la rébellion.

    Ces réfugiés, malgré des conditions de vie très difficiles, se tiennent informés jour après jour de l’évolution de la situation. Ils étaient au courant par exemple du vote négatif du Parlement britannique, donc du refus de la Grande-Bretagne d’intervenir en Syrie. Pour eux, ce vote n’est qu’une nouvelle illustration de l’impuissance occidentale à intervenir, à aider concrètement l’opposition syrienne. « Cela fait deux ans qu’ils auraient dû nous aider, disait l’un d’eux. Et ils sont encore en train d’attendre et de réfléchir. »

    Mais ces réfugiés ne sont pas toujours d’accord sur les intentions des pays occidentaux. Certains estiment que les Etats-Unis vont tout de même intervenir et qu’ils vont le faire rapidement. D’autres pensent au contraire qu’ils ne feront rien et que « Bachar el-Assad pourra continuer tranquillement à massacrer le peuple syrien ».

    Beyrouth sur le qui-vive

    Hier, vendredi 30 août, les autorités ont décidé de sécuriser les alentours des principales mosquées sunnites de Beyrouth et de Saïda. Elles ont donné des consignes de prudence aux personnes qui se sont rendues à la prière du vendredi.

    La sécurité a été renforcée autour des mosquées à Beyrouth. REUTERS/Omar Ibrahim

    Des mesures de sécurité encore plus drastiques sont prises dans la banlieue sud de Beyrouth, le fief du Hezbollah. C’est cette organisation elle-même qui prend en charge la sécurité de ces quartiers avec une surveillance humaine pratiquement à chaque coin de rue avec des postes de contrôle et des fouilles de véhicules. Enfin, des clôtures métalliques ont été installées devant la plupart des bâtiments, seuls les résidents ayant le droit désormais de se garer devant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.