GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Intervention en Syrie : Kerry en campagne pour convaincre un Congrès sceptique

    media Le secrétaire d'Etat américain John Kerry en campagne pour convaincre un Congrès sceptique de la nécessité d'intervenir en Syrie. Alex Wong/Getty Images/AFP

    John Kerry a lancé le 1er septembre sa campagne d'explication pour convaincre le Congrès américain, que le président Barack Obama a décidé de consulter avant de lancer des frappes contre Damas. Une mobilisation qui s'explique par l'incertitude qui pèse sur le vote au Congrès la semaine prochaine. Il est en effet impossible de savoir ce qui peut se passer car on assiste à un débat qui dépasse le clivage républicains-démocrates.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Dans le camp démocrate, une frange du parti est très opposée à toute intervention en Syrie. L’invasion de l’Irak voilà 10 ans et les mauvais indicateurs économiques dessinent une alliance contre nature entre l’aile la plus conservatrice du Parti républicain, et ces démocrates anti-guerre dont le représentant de Floride, Alan Grayson, fait partie. Il déclare :

    « Nous ne sommes pas le gendarme du monde, personne sur la terre n’agit ainsi. Il n’y a aucune raison pour que nous le fassions. Nous avons 20 millions d’Américains qui cherchent du travail. Aucun Américain n’a été attaqué. La norme internationale que nous voulons respecter est que chacun s’occupe de ses affaires ».

    Les élus républicains semblent aussi divisés que les démocrates, mais John Mc Cain, ancien candidat républicain à la présidence ne veut pas entrer dans un débat bipartisan alors que, selon lui, l’heure est grave : « Les conséquences d’un Congrès, rejetant une décision du président des Etats-Unis de cette importance seront très graves. Et déjà nous envoyons un signal brouillé à l’Iran et à Bachar el-Assad. »

    Pari risqué

    En tout cas, cette consultation du Congrès est un pari risqué pour la Maison Blanche, un risque difficile à comprendre, même dans le camp du président des Etats-Unis. Celui-ci a-t-il été influencé par le camouflet infligé au britannique Cameron ? A-t-il voulu se donner du temps pour convaincre une opinion publique qui n’est qu’à 50% en faveur de ces frappes ? Ou souhaite-t-il rester fidèle à ses promesses de campagne « pas d’intervention militaire sans consultation » ? La voie est étroite pour le président américain. Les démocrates qui sont minoritaires à la Chambre des représentants ont une toute petite majorité au Sénat. Les grandes manœuvres ont donc commencé à Washington.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.