GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans toute la ville après des violences et des pillages
    Moyen-Orient

    Syrie: les renseignements français déclassifient «leurs» preuves

    media Des enquêteurs de l'ONU, sur le terrain en Syrie, le 29 août dernier. REUTERS/Mohammad Abdullah

    Un jour après Washington et son rapport de quatre pages sur l'attaque chimique attribuée au régime syrien, le 21 août dernier près de Damas, la France déclassifie aussi des documents révélant l'étendue de l'arsenal chimique syrien. Quatre pages, aussi, établies par la Direction générale de la sécurité extérieure et la Direction du renseignement militaire destinées à être rendues publiques.

    C'est au tour des Français d'avancer « leurs » preuves. Un document secret-défense destiné à être déclassifié puis rendu public.Quatre pages - comme les quatre pages du document diffusé par les services de renseignements américains, samedi 31 août - mais qui portent sur des années de surveillance de l'arsenal chimique syrien par les services de renseignement français. L'un des stocks opérationnels les plus importants au monde, dixit le document.

    Cliquez pour agrandir
    Une carte issue du rapport américain publié ce vendredi 30 août 2013. Maison Blanche

    Selon la synthèse des services français, une production massive, diversifiée et tout à fait autonome depuis 30 ans, a permis de stocker plus d'un millier de tonnes d'agents chimiques de guerre, essentiellement du gaz sarin.

    Un « changement d'échelle »

    Le document, publié par le Journal du dimanche et authentifié par une source gouvernementale, estime que le 21 août dernier près de Damas, un usage « massif » d'agents chimiques a bien été fait.

    Autrement dit : après de précédentes attaques, de faible ampleur, un « changement d'échelle » a été décidé pour tuer et « instaurer la terreur », selon le document. Bref, le régime a, ce jour-là, franchi un pas de plus dans le mépris des lois internationales. De quoi « légitimer » une intervention armée auprès d'une opinion publique encore réticente.

    Ce document très didactique doit être remis aux parlementaires qui doivent rencontrer le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ce lundi, pour parler de l'engagement français en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.