GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: Amr Moussa élu président de la Constituante

    media L'ancien candidat à la présidentielle égyptienne Amr Moussa (ici en avril 2012) a été élu ce dimanche 8 septembre président du «Comité des 50». Reuters / Amr Abdallah Dalsh

    En Egypte, l'ex-candidat à la présidence et ancien secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa a été élu dimanche président du « Comité des 50 », qui a entamé ses travaux de révision de la Constitution suspendue par l'armée lors de la destitution du président Frère musulman Mohamed Morsi. Le comité des 50 dispose de soixante jours pour finaliser les amendements de la Constitution avant de la soumettre à referendum.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    La grande inconnue de cette réunion inaugurale était la participation du représentant du parti salafiste Al Nour. Un parti dont la présence est essentielle pour la représentation du courant islamiste en l’absence des Frères musulmans. Le gouvernement a déclaré avoir invité la Confrérie à présenter un membre qui ne soit pas poursuivi en justice mais s’est heurté à une fin de non recevoir. La Confrérie a indiqué ne pas avoir été invitée mais qu’elle n’aurait pas accepté en tout état de cause. Kamal al Helbawi, un dissident des Frères musulmans a été nommé pour combler le vide.

    Finalement, le parti Al Nour a accepté de participer au comité des cinquante. Un comité dont tous les membres ont été nommés par le président par intérim et qui comprend des représentants des différentes composantes de la société ainsi que des partis politiques. Il doit examiner les amendements apportés par une commission de dix experts à la Constitution votée à la hussarde par les Frères musulmans. L’article 219 définissant la charia ainsi que l’interdiction des partis politiques religieux seront au centre des débats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.