GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Attentat à Rafah: poussée de fièvre entre l'Egypte et Gaza

    media Sécurité renforcée à Rafah où les soldats égyptiens montent la garde et surveillent des toits la bande de Gaza et les sorties des tunnels des trafiquants, le 1er septembre 2013. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    En Egypte, six personnes ont été tuées et 17 autres blessées dans deux attentats dans la ville de Rafah à la frontière avec Gaza. Les attentats ont été exécutés par des jihadistes kamikazes à bord de deux voitures bourrées d’explosifs.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Les cibles visées étaient un barrage de l’armée et surtout le siège des renseignements militaires dans la ville de Rafah. Les attentats ont fait six morts et dix blessés parmi les militaires ainsi que sept blessés parmi les civils.

    Ils ont été revendiqués par Ansar Beit al-Maqdess, la même organisation jihadiste qui avait revendiqué l’attentat à la bombe contre le ministre de l’Intérieur il y a une semaine. Une opération qui est intervenue deux jours après une campagne menée par l’armée égyptienne contre des poches de jihadistes présumés dans la même région de Rafah.

    Ce nouvel attentat contre l’armée dans le Nord-Sinaï a provoqué une vive tension entre Le Caire et Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas et où les kamikazes auraient été entraînés avant de s’infiltrer en Egypte à travers les tunnels. Des voix se sont même élevées au Caire pour réclamer des frappes aériennes contre les camps jihadistes à Gaza.

    Les autorités égyptiennes ont décidé de fermer jusqu’à nouvel ordre le terminal terrestre avec le territoire palestinien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.