GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Egypte renforce la sécurité aux frontières avec Gaza

    media

    L’armée égyptienne procède à la destruction de tout bâtiment situé à moins d’un kilomètre de la frontière avec Gaza, a annoncé hier, dimanche 15 septembre, le porte-parole militaire. Le colonel Ahmad Ali a invoqué « la sécurité nationale » pour justifier cette décision qui intervient en pleine campagne de l’armée contre les jihadistes du Sinaï.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    La décision de l’armée s’inscrit dans le cadre de la guerre qu’elle a lancé contre les tunnels de contrebande avec Gaza. Selon le colonel Ahmad Ali, les militaires ont détruit plus de 150 tunnels depuis le mois de juillet. Le problème est qu’aussitôt détruits, de nouveaux tunnels sont creusés. Des tunnels dont les entrées sont situées dans les bâtiments jouxtant la frontière avec la bande palestinienne.

    Le Hamas pointé du doigt

    « Des bâtiments dont les propriétaires seront dédommagés », a précisé le porte-parole qui a par ailleurs pointé du doigt le Hamas qui contrôle Gaza. Il a indiqué que l’armée avait saisi des missiles appartenant à la branche armée de l’organisation islamiste palestinienne dans les caches d’armes des jihadistes du Sinaï.

    Selon le colonel Ali, 209 « terroristes » ont été arrêtés depuis la destitution du président Frère musulman, Mohamed Morsi, le 3 juillet. L’armée a aussi saisi 203 véhicules et sept caches d’armes où se trouvaient dix tonnes d’explosifs, y compris des missiles anti-aériens. Les affirmations de l’armée sont impossibles à vérifier du fait de la censure militaire imposée dans la région des combats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.