GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'armée iranienne exhibe ses nouveaux missiles balistiques

    media

    Ce dimanche 22 septembre, comme tous les ans, les forces armées iraniennes ont paradé. Trente missiles balistiques d'une portée de 2 000 km ont été présentés. Mais le président Rohani se veut rassurant : « Au cours des 200 dernières années, l'Iran n'a jamais agressé un autre pays », a-t-il déclaré. « Le régime ne commencera jamais une agression mais résistera toujours aux agresseurs ».

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    L’Iran a montré les muscles, en faisant défiler pour la première fois trente missiles balistiques d’une portée de 2 000 kilomètres, capables d’atteindre théoriquement Israël et les bases américaines situées dans la région.

    De plus, les missiles Ghadr et Sejil utilisent du combustible solide, ce qui permet de les déplacer plus rapidement et de les lancer sans délai. Par ailleurs, le commandant de la marine des Gardiens de la révolution a déclaré que l’Iran avait la capacité de détruire les porte-avions américains dans le golfe Persique.

    Cette démonstration de force a lieu alors que le président Rohani doit se rendre à New York pour participer à l’Assemblée générale des Nations unies, où le programme nucléaire de l’Iran sera au centre des discussions. Il doit notamment s’entretenir avec le président français François Hollande.

    (RÉ)ÉCOUTER SUR RFI : Décryptage, « Ouverture diplomatique en Iran ?

    Pour sa part, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, doit rencontrer la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, pour relancer les négociations nucléaires entre Téhéran et les grandes puissances.

    Mais le président Rohani a profité du défilé militaire pour demander à l’Occident d’accepter le droit, pour l’Iran, de procéder à des enrichissements d’uranium sur son sol. Une déclaration qui pourrait compliquer les négociations pour sortir de l’impasse actuelle.

     (RÉ)ÉCOUTER SUR RFI : La marche du monde, « Au nom du Guide suprême »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.