GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le bras de fer continue après l'incident entre des diplomates européens et des soldats israéliens

    media La diplomate Marion Fesneau-Castaing relevée par les soldats israéliens. Reuters/Abed Omar Qusini

    Israël et l'Union européenne se sont engagés dans une épreuve de force aprés l'incident qui s'est produit vendredi 20 septembre dans un village palestinien de Cisjordanie : les diplomates européens venus protester contre la destruction de maisons avaient été malmenés par des soldats israéliens. L'Etat hébreux refuse de s'excuser et les diplomates nient s'être livré à une provocation.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Christian Brunel

    Les responsables israéliens ont surtout Marion Fesneau-Castaing dans le collimateur. Conseillère culturelle du consulat général de France à Jérusalem, cette diplomate a été filmée alors qu'elle se trouvait à terre, entourée de soldats israéliens, ce qui a provoqué une protestation officielle de Bruxelles.

    → A (RE)LIRE : Une diplomate française malmenée par des soldats israéliens en Cisjordanie

    Contre-offensive israélienne

    Mais loin de faire amende honorable, les responsables israéliens sont passés à la contre-offensive en diffusant une vidéo où l'on voit la diplomate française bousculer un officier israélien. Mais, détail important, cette vidéo ne montre pas ce qui s'est passé avant. Le ministère israélien des Affaires étrangères a pour sa part publié un communiqué pour dénoncer « la provocation des diplomates ».

    Selon les médias, les choses pourraient aller encore plus loin. Israël envisage d'exiger le départ de la conseillère culturelle française. Seule certitude en tout cas, cette affaire est l'occasion pour Israël d'exprimer son mécontentement après la récente décision de Bruxelles d'exclure de tout futur accord de coopération avec l'Etat hébreu, les entreprises et les institutions israéliennes actives dans les colonies de Cisjordanie et de Jérusalem Est.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.