GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le Qatar, hôte de la Coupe du monde de football 2022, veut améliorer le sort des migrants

    media Les ONG et les syndicats dénoncent les conditions de travail au Qatar et sur les chantiers du Mondial 2022, à Zurich devant les locaux de la FIFA,ce 3 octobre 2013. REUTERS/Arnd Wiegmann

    La Fifa est réunie à huis clos à Zurich ce jeudi et vendredi pour évoquer la Coupe du monde de football 2022. Une édition attribuée au Qatar et qui, depuis, suscite des critiques de toutes parts. Entre autres points qui fâchent, la question du climat désertique du Qatar. Comment organiser une Coupe du monde de football par 50 degrés ? Mais aussi les conditions de travail des ouvriers sur place. L'émirat a annoncé avoir demandé à un cabinet de droit international d'enquêter sur les allégations de travail forcé sur son territoire.

    Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

    Le Qatar veut montrer sa bonne volonté. Doha accueille en ce moment le 18e Forum Asie-Pacifique sur les droits de l'homme. L'occasion pour l'émirat d'annoncer plusieurs enquêtes lancées pour se défendre des accusations de travail forcé des migrants.

    Jawaher al-Obedli, chargée de la coopération régionale au sein du comité qatarien des droits humains, est très optimiste quant à cette réunion de la Fifa : « Moi je suis sûre à 100% que le Qatar accueillera quoiqu'il arrive la Coupe du monde de football 2022. D'accord, il existe des problèmes, mais qui n'en n'a pas ? Tous les pays rencontrent parfois des difficultés avec leurs travailleurs immigrés.

    Les médias exagèrent : ils gonflent le nombre de plaintes, le Qatar est toujours le méchant. Vous savez, le comité des droits humains a fait beaucoup de choses pour améliorer la situation des migrants. Notre équipe se rend régulièrement dans les camps de travailleurs pour informer les ouvriers de leurs droits, on leur montre des photos, on leur donne des brochures, etc.»

    A (RE)LIRE : Le Qatar accusé d'esclavagisme sur les chantiers du Mondial 2022

    Et pour contrer les critiques sur le climat au Qatar l'été, le comité qatarien pour 2022 se dit aussi prêt à décaler la date de la Coupe du monde : « Cela ne changera rien à notre planning ou à notre préparation », dit-il dans un communiqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.