GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Espagne: réquisitoire du président du Parlement européen contre «ceux qui sèment la discorde»
    • Loi El Khomri: le Conseil constitutionnel censure partiellement le référendum d'entreprise
    • France: l'Assemblée vote la transformation de l'ISF en impôt sur la seule fortune immobilière
    Moyen-Orient

    Egypte: une manifestation d'étudiants dégénère

    media Des partisans de Mohamed Morsi près de la place Tahrir lors d'une précédente manifestation. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

    La police égyptienne a dispersé à coups de gaz lacrymogène une manifestation d'étudiants à l'université de Mansoura, au nord du Caire, ce mardi 12 novembre. Les étudiants protestaient devant l'université pour réclamer le retour du président destitué par l'armée, Mohamed Morsi. La manifestation a rapidement dégénéré.

    Les étudiants pro-Morsi s'apprêtaient à franchir les portes de l’université quand ils ont été bloqués par la police postée devant le bâtiment. Très vite, selon des témoins, des jets de pierre ont été échangés entre les étudiants pro-Morsi et d'autres jeunes campés devant la faculté.

    Pour disperser les manifestants, la police a fait usage de gaz lacrymogène. Les images, qui ont commencé à circuler à la télévision, montrent une épaisse fumée noire émanant du local de sécurité auquel on a mis le feu.

    On voit aussi une foule d'étudiants qui semblent bloqués dans l'université alors que, devant le bâtiment, leur font face un impressionnant dispositif policier mais aussi d'autres jeunes hommes portant des masques à gaz ou encore des pierres et des fumigènes.

    Le face à face est très tendu. Il y a des blessés mais il est difficile de savoir combien. Le ministère de l'Intérieur assure qu'il n'interviendra à l'intérieur de l'université qu'à la demande de la direction.

    Les universités sont en ébullition depuis plusieurs semaines en Egypte. L'Alliance contre le coup d'Etat, qui regroupe les partisans de Morsi, appelait ce mardi 12 novembre tous les étudiants d'Egypte à manifester contre les récentes arrestations parmi les Frères musulmans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.