GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Jordanie: les terribles conditions de vie des réfugiés syriens

    media Dans le camp de réfugiés de Al-Zaatari, au nord de la Jordanie, le 12 décembre 2013. REUTERS/Muhammad Hamed

    Le Haut commissariat aux refugiés (HCR) a annoncé cette semaine avoir avancé une campagne de distribution de couvertures et de chauffages pour aider les réfugiés syriens à endurer le froid et la neige. Le Moyen-Orient a été frappé le weekend dernier par une tempête de neige. La Jordanie compte 660 000 refugiés syriens. L’hiver dernier, le camp de refugiés de Al-Zaatari avait offert un triste spectacle de tentes emportées par les eaux. Cette fois, l’assainissement du terrain, les distributions de couvertures et de chauffages ont limité l’impact du mauvais temps. Mais 85% des refugiés vivent en dehors du camp et la les distributions ne font tout juste que commencer.

    Avecnotre correspondante à Amman,Angélique Ferat,

    Abu Hussam et ses 6 enfants louent pour 70 euros par mois un deuxième sous-sol sans fenêtre dans un quartier populaire de la capitale jordanienne. Il ne reçoivent que des coupons de nourriture du HCR. Il n’ont pas reçu de chauffage au gaz, il fait 8° C dans l’unique pièce en pleine journée et l'eau suinte de partout. Lors de la tempête de neige du wekkeend dernier, l`appartement s'est transformé en piscine  : « Regardez, l’eau coulait surtout de là au coin, ici aussi, ça arrivait de partout... Dehors, l’eau descendait dans l'escalier comme une cascade. On a épongé comme on pouvait avec des couvertures. »

    Des réfugiés cherchent à collecter de l'eau après de fortes pluies dans le camp de Al-Zaatari, le 12 décembre 2013. REUTERS/Muhammad Hamed

    En dehors d’Amman, à 70 km de là, Oum Mazen vit dans une tente aux abords d'Irbid. Avec les enfants, ils sont douze dans la tente, huit autres familles vivent aussi dans la boue hivernale de ce champ au bord d’une route ; personne n’a de chauffage, il n'y a pas de toilettes, il faut acheter des bidons d'eau pour se laver : « Tous les enfants se plaignent du froid. Qui n’aurait pas froid dans ces conditions. On enroule quatre enfants dans une couverture. La nuit dernière je n’arrivais plus à me réveiller. J’avais fait du feu dans un bidon en fer. et ensuite je me suis sentie mal car Il y avait de la fumée. »

    Oum Mazen tient sa fille dans ses bras. Toutes les deux disent regretter leur maison en Syrie. Maram, elle, aimerait bien aller à l'école, « mais on est trop pauvre ; les autres se moquent. Je porte encore les vêtements avec lesquels je suis arrivée il y a un an. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.