GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: les rebelles lancent l'offensive contre l'Etat islamique en Irak et au Levant

    media Des membres de l'Etat islamique en Irak et au Levant défilent en Syrie, le 2 janvier 2014. REUTERS/Yaser Al-Khodor

    En Syrie, depuis ce vendredi 3 janvier, des combats opposent des groupes rebelles. Différents groupes armés ont en effet décidé de s'en prendre à l'Etat islamique en Irak et au Levant, goupe proche d'al-Qaïda, désormais actif dans plusieurs pays de la région.

    Depuis plusieurs mois, l'Etat islamique en Irak et au Levant fait régner la terreur dans les zones qu'il contrôle en Syrie. Décapitations ou flagellations publiques au nom de la charia, torture, enlèvements ou encore, il y a quelques jours, l'assassinat d'un médecin appartenant pourtant à la rébellion.

    C'est dans ce contexte que l'on signale des affrontements entre plusieurs groupes rebelles d'une part et l'Etat islamique en Irak et au Levant d'autre part. Des heurts notamment dans les provinces d'Alep et d'Idleb, dans le nord de la Syrie. Un nouveau nom vient même de faire son apparition : « l'Alliance des Moujahidines » qui se présente comme une coalition de groupes armés engagés dans la lutte contre l'Etat islamique.

    Difficile à ce stade d'évaluer l'ampleur et l'efficacité de cette offensive contre les éléments les plus extrémistes de la rébellion. L'Armée syrienne libre (ASL), proche de l'opposition politique en exil, soutient ces opérations. Mais l'ASL est divisée et très affaiblie sur le terrain et on peut s'interroger aujourd'hui sur sa capacité à remporter la moindre victoire contre l'Etat islamique en Irak et au Levant ou contre l'armée de Bachar el-Assad. Pour Dominique Thomas, spécialiste d'al-Qaïda, l'Armée syrienne libre n'a pas les moyens de ses ambitions :

    « Le discours qui consiste à dire que l’Armée syrienne libre se bat à la fois contre les forces radicales islamistes, et en particulier l’État islamique en Irak, et contre le régime syrien, n’est pas nouveau. Depuis plusieurs mois, l’Armée syrienne libre annonce qu’elle mène sur deux fronts le même combat contre l’extrémisme, l’extrémisme du régime de Bachar et l’extrémisme des jihadistes.

    Il faut cependant savoir qu’aujourd’hui, l’Armée syrienne libre est extrêmement affaiblie et ne représente plus grand-chose sur le terrain. À moins de renforts très importants et de matériel livré qui puissent changer le rapport de force, l’Armée syrienne libre n’a plus les moyens de ses ambitions. C’est bien pour cela qu’elle tente de rallier à sa cause les Occidentaux et de continuer à bénéficier du soutien des monarchies du Golfe. Pour le moment, l’ASL n’a pas les moyens de lutter à armes égales contre ces deux fronts. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.