GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Nouvelle manifestation d'immigrants africains en Israël

    media Ils étaient environ 30 000 immigrants africains, pour la plupart originaires d'Afrique orientale, ce dimanche à Tel Aviv, ce qui en fait la plus importante manifestation de migrants africains à ce jour en Israël. REUTERS/Nir Elias

    Ils étaient des milliers ce dimanche matin 5 janvier dans le centre de Tel-Aviv, la capitale israélienne. Des milliers de demandeurs d'asile africains, entrés clandestinement en Israël par l'Egypte, qui manifestent contre la politique des autorités israéliennes à leur égard. Une loi récente, qualifiée de «liberticide» oblige les clandestins à dormir dans des centres de rétention.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    « Oui à l’asile politique. Non à la prison », « Nous sommes des réfugiés », scandent les manifestants. Il s'agit de la plus grande démonstration de force de migrants africains en Israël. Et le lieu qui a été choisi est symbolique : place Rabin à Tel-Aviv, du nom de l'ancien homme d'Etat et prix Nobel de la paix, assassiné en 1995, Yitzhak Rabin.

    Les manifestants, dont certains ont entamé une grève de la faim, demandent la reconnaissance de leur statut de réfugié et ils veulent l'abrogation de la nouvelle loi votée il y a tout juste deux semaines, qui oblige les migrants illégaux à dormir dans des centres de rétention dit ouverts et d'y pointer trois fois par jour.

    Une loi liberticide selon le parti de gauche Meretz. Parallèlement, ils entament une grève de trois jours, particulièrement à Tel-Aviv et à Eilat. Un mouvement qui a paralysé l'industrie hôtelière de la ville portuaire du sud d’Israël.

    → A (re)lire : Des migrants africains manifestent pour demander le statut de réfugié

    Plus de 50 000 demandeurs d'asile vivent actuellement en Israël. Sans statut et sans papiers, pour la plupart ils viennent du Soudan et de l'Erythrée et, protégés par les conventions internationales, ils ne peuvent pas être renvoyés chez eux. Israël a entamé des discussions avec plusieurs pays africains pour qu'ils accueillent certains de ces migrants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.