GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Turquie : retour au pays d’un journaliste libéré en Syrie

    media Le journaliste turc Bunyamin Aygun (c) s'adresse aux médias après son arrivée à l'aéroport Ataturk à Istanbul, le 6 Janvier 2014 AFP PHOTO/OZAN GUZELCE/MILLIYET DAILY

    Bünyamin Aygün, journaliste photographe du quotidien turc Milliyet, est rentré lundi 6 janvier à Istanbul. Il a été libéré dimanche après plusieurs semaines de détention aux mains de groupes radicaux en Syrie. 

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Il est arrivé à la frontière, chaussé de simples claquettes, parce qu’avant de l’abandonner, ses geôliers ont eu un faible pour ses chaussures de randonnée, raconte Bünyamin Aygün, qui a encore du mal à croire à sa libération.

    Il dit avoir beaucoup prié pour que son pays s’occupe de lui et ne l’oublie pas. Mais il explique en fait avoir été libéré par une brigade dépendant de l’Armée syrienne libre, après plusieurs jours de combats contre les jihadistes de l’Emirat islamique d’Irak et du Levant.

    Pendant les quarante jours de sa détention, raconte le photographe, il a passé, le plus clair de son temps, les yeux bandés, nourri juste de pain et d’eau et en changeant de cellule tous les quatre jours en moyenne, sauf vers la fin.

    S’il n’estime pas avoir été mal traité, Bünyamin reconnaît que le pire moment a été pour lui, après vingt jours entre les mains de ses ravisseurs, quand ils lui ont annoncé qu’il allait être exécuté, et qu’après réflexion, la meilleure mort pour lui, serait d’être coupé en morceaux plutôt que fusillé…

    Depuis ce moment-là, il ne pensait plus devoir s’en sortir. Et pourtant, pense-t-il, les jihadistes, qui le retenaient, ont compris qu’il n’était pas un espion quand ils ont vu, à travers des médias, la mobilisation de ses confrères en Turquie, réclamer sa libération.


     ■ ANALYSE : Hala Kodmani : « Les journalistes ne peuvent pas travailler en Syrie »

    Au cours de la cérémonie de soutien aux otages français en Syrie, qui s’est déroulée à la Maison de la radio à Paris, hier lundi, la journaliste franco-syrienne Hala Kodmani a évoqué les délicates conditions de travail pour sa profession en Syrie.

    Il était hors de question qu’on sache que je suis journaliste, et que je viens de France. Je me suis fait passer pour une habitante, une amie d’ami qui venait voir de la famille…

    Hala Kodmani

    Journaliste franco-syrienne

    07/01/2014 - par Laurence Théault Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.