GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Corée du Nord: expulsion d'un Américain entré illégalement dans le pays
    • Julian Assange inculpé aux Etats-Unis (WikiLeaks)
    • Défense: les Etats-Unis vont réduire de 10% le nombre de leurs soldats en Afrique (porte-parole)
    • Le «génocide» khmer rouge reconnu pour la première fois par le tribunal international
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    Moyen-Orient

    Homs: l'évacuation des civils se poursuit

    media 83 personnes ont été évacuées de la ville de Homs, le 7 février 2013. REUTERS/Thaer Al Khalidiya

    L’ONU a commencé l’évacuation des civils de la vieille ville de Homs, assiégée par l’armée syrienne dure depuis plus d’an. Les opérations doivent se poursuivre ce samedi 8 février. Pour l’instant, 83 personnes ont été évacuées sur les plus de 2 500 civils pris au piège à Homs.

    L’ONU parle d’une « percée » et d’un « pas important », selon notre correspondant à New York, Karim Lebhour. Les 83 personnes évacuées de la vieille ville de Homs sont essentiellement des personnes âgées. Certains étaient sur des civières. Ils étaient pris au piège dans ces quartiers tenus par les rebelles et encerclés par l’armée syrienne depuis 18 mois. Les évacués souffrent visiblement de malnutrition. Ils ont dit s’être nourris d’herbes, de feuilles et d’olives, et se sont plaints du froid.

     → A (RE)LIRE : L'ONU annonce une trêve humanitaire à Homs

    La trêve humanitaire doit durer trois jours. L’ONU assure qu’en dehors de quelques tirs sporadiques, elle a pour l’instant été respectée. L’évacuation doit se poursuivre dans les prochaines 48 heures, et permettre aux enfants de moins de 15 ans, aux hommes de plus de 55 ans et aux femmes d'être autorisés à partir, selon le gouverneur de Homs.

    Entre 2 500 et 3 000 personnes sont bloquées dans la vieille ville de Homs. De l’aide humanitaire (nourriture, médicaments, etc.) doit être également acheminée ce samedi, alors qu'une résolution humanitaire est négociée au Conseil de sécurité pour exiger un accès humanitaire plus large en Syrie. L’ambassadeur russe a cependant déjà fait savoir que le texte était inacceptable en l’état.

     ► A (RÉ)ÉCOUTER : La situation humanitaire et alimentaire en Syrie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.