GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: le service militaire des ultra-orthodoxes devant la Knesset

    media Les jeunes ultra-religieux qui étudient la Torah sont dispensés de service militaire pour le moment. Getty Images / Uriel Sinai

    En Israël, le Parlement doit commencer à examiner à partir de ce 11 mars un projet de loi controversé qui permettrait d’envoyer les jeunes ultra-orthodoxes à l’armée. Car pour l’instant, ces religieux qui étudient la Torah sont dispensés de service militaire, contrairement à tous les jeunes Israéliens qui font deux ou trois ans d’armée.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Partager le fardeau national et envoyer tous les jeunes à l’armée, y compris les plus religieux, c’est l’idée du projet de loi. Mais pour les ultra-orthodoxes, il n’en est pas question. Eux sont là pour étudier les textes religieux, pas pour faire l’armée. C’est ce que défend le rabbin Henri Kahn. « Objectivement, affirme-t-il, l’armée n’a pas besoin de plus que ce qu’elle a dans son contingent, d’autant plus que l’armée n’est pas neutre. Elle a ses principes, en particulier son principe de laïcité... Une armée laïque qui va tenter d’influencer nos jeunes, nous disons 'non merci' ».

    Le projet de loi prévoit également d’envoyer en prison les ultra-orthodoxes qui refuseraient d’effectuer leur service militaire, comme c’est d’ailleurs le cas pour les laïcs. Inacceptable pour Yitzhak Pindrus, membre du Parti de la Torah Unifié : « Aucun pays au monde, en 2014, n’enverrait 40 ou 50 000 personnes en prison. Alors une loi qui prévoirait d’envoyer autant de gens en prison, n’a aucun sens, à moins de vouloir délégitimer ces gens ».

    Les ultra-orthodoxes ont manifesté massivement contre le projet de loi. Début mars, Ils étaient au moins 300 000 à descendre dans la rue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.