GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Accord de Moscou pour construire deux centrales nucléaires en Iran

    media Téhéran et Moscou ont conclu un accord préliminaire pour la construction de deux nouvelles centrales nucléaires à Bouchehr où existe déjà une centrale. AFP/ATTA KENARE

    La Russie a conclu un accord préliminaire pour la construction d'au moins deux nouvelles centrales nucléaires à Bouchehr en Iran, a annoncé mercredi le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    C’est un nouveau pas de la Russie pour aider l’Iran à développer son programme nucléaire. Selon le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Téhéran et Moscou ont conclu un accord préliminaire pour la construction de deux nouvelles centrales nucléaires de 1 000 megawatts à Bouchehr dans le sud de l’Iran. Téhéran possède déjà une première centrale nucléaire de 1 000 mégawatts construite par les Russes et située aussi à Bouchehr.

    Les deux pays doivent encore finaliser les aspects techniques et financiers de l’accord. Cette annonce intervient en pleine négociation entre l’Iran et les grandes puissances pour régler la crise du nucléaire iranien. Même si la centrale de Bouchehr, destinée à produire de l’électricité, n’a jamais été un sujet de discorde, le nouvel accord permet à l’Iran de développer sa politique d’expansion de son programme nucléaire.

    L’objectif officiel est de construire à terme 20 centrales nucléaires pour produire 20 000 mégawatts d’électricité. La construction de nouvelles centrales nucléaires permet aussi à l’Iran de justifier l’existence de son programme d’enrichissement d’uranium. En effet, l’Iran aura besoin d’uranium enrichi pour fabriquer le combustible nécessaire à ses futures centrales. L’Iran refuse de fermer ses sites d’enrichissements malgré les demandes pays occidentaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.