GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Golfe Persique: Hassan Rohani à la recherche d’un apaisement régional

    media Le président iranien Hassan Rohani. Reuters/President.ir/Handout via Reuters

    Le président iranien Hassan Rohani achève ce jeudi 13 mars une première visite à Oman, où il était venu avec l'espoir d’un apaisement dans les relations tendues entre Téhéran et certaines monarchies du Golfe, notamment l'Arabie saoudite.

    C’est à Oman que des émissaires iraniens et américains se sont secrètement rencontrés l’année dernière. Ce n’est pas un hasard : ce pays du Golfe entretient de bonnes relations avec Téhéran alors que les autres monarchies pétrolières arabes et sunnites s’inquiètent des ambitions régionales de l’Iran, perse et chiite.

    Ballon d'essai

    Dans ce contexte, la visite du président Hassan Rohani à Oman a tout l’air d’un ballon d’essai. Le président iranien, qui a su débloquer l’épineux dossier du nucléaire en discutant avec les Occidentaux, peut-il aussi améliorer les relations de son pays avec l’Arabie saoudite et les autres monarchies du Golfe ? La tâche paraît immense puisqu’en Syrie par exemple, l’Iran soutient le régime de Bachar el-Assad alors que les pays arabes du Golfe financent divers groupes de l’opposition armée.

    Echanges commerciaux

    La visite du président iranien à Oman ne le limite pas à cette problématique géopolitique régionale, les deux pays veulent aussi augmenter leurs échanges commerciaux et leurs investissements réciproques. Oman et l’Iran pourraient également construire un gazoduc sous-marin permettant d’exportations de gaz iranien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.