GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • COP24: la communauté internationale adopte les règles d'application de l'accord de Paris sur le climat
    Moyen-Orient

    Irak: attaque avortée contre un camp militaire

    media Des soldats irakiens préparent des tirs de mortiers contre des combattants du groupe jihadiste de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), dans la province de Babel, au sud de Bagdad, le 2 avril 2014. REUTERS/Alaa Al-Marjani

    A quatre semaines des législatives du 30 avril en Irak, les autorités tentent de venir à bout des insurgés. L'armée irakienne a mis en échec, jeudi 3 avril, une attaque d'insurgés dans un camp du sud-ouest de Bagdad. Quarante assaillants, des jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), auraient été tués.

    Les autorités irakiennes précisent que deux mitrailleuses lourdes, cinq lanceurs de grenades et d'autres équipements avaient été saisis. Elles ont perdu en revanche un officier de l’armée dans cette bataille. Les troupes irakiennes ont mis en échec une attaque d'insurgés contre leur camp au sud-ouest de Bagdad également.

    Ces affrontements surviennent quelques jours après des combats à l'ouest de Bagdad. L'objectif pour l'armée irakienne est d'empêcher les partisans d'al-Qaïda et les rebelles sunnites d'étendre leur champ d'action autour de la capitale. Le nord de l'Irak, lui non plus, n’est pas épargné par ces violences. Quatre soldats ont été tués, douze autres blessées dans l'explosion d'une voiture piégée.

    Le 30 avril, les Irakiens se rendront aux urnes, en principe, pour élire leurs députés et leur Premier ministre. Pas moins de 9 040 candidats pour seulement 328 sièges. Et tout indique que l'on votera, ce jour-là aussi, sous des roquettes et entre des voitures piégées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.