GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 8 Février
Mardi 9 Février
Mercredi 10 Février
Jeudi 11 Février
Aujourd'hui
Samedi 13 Février
Dimanche 14 Février
    Moyen-Orient

    Egypte: la justice interdit le Mouvement du 6-Avril

    media Manifestation de partisans du Mouvement du 6-Avril au Caire, le 26 avril 2014. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

    En Egypte, le tribunal des référés a décidé lundi d’interdire toutes les activités du mouvement contestataire 6-Avril et de saisir tous ses locaux. Il a donné raison à un avocat qui accusait le 6-Avril « d’atteinte à l’image de l’Egypte et d’intelligence avec l’étranger ».

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Le Mouvement du 6-Avril avait activement préparé le soulèvement du 25 janvier 2011 contre l’ex-président Hosni Moubarak. Il avait aussi participé aux manifestations contre le Conseil suprême des forces armées qui gérait l’Egypte après la chute de Moubarak.

    Le mouvement s’était toutefois divisé après la victoire des Frères musulmans aux législatives avant de se déchirer avec l’arrivée du président Mohamad Morsi au pouvoir. Une partie avait rejoint le Front du salut opposé à la Confrérie tandis que la faction dite « Ahmad Maher » observait une position plus ambigüe.

    Ahmad Maher et deux autres membres dirigeants de cette faction du 6-Avril ont été condamnés, il y a quelques mois, à 3 années de prison pour « manifestation illégale et violences ».

    Le 6-Avril a publié un communiqué condamnant la décision de justice et affirmant que « le mouvement poursuivra son action comme il l’entend ». Des médias égyptiens avaient accusé le 6-Avril d’être « manipulé et financé par des puissances étrangères ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.