Egypte: la justice interdit le Mouvement du 6-Avril - Moyen-Orient - RFI

 

  1. 18:00 TU Journal
  2. 18:10 TU Décryptage
  3. 18:30 TU Journal
  4. 18:33 TU Sessions d'information
  5. 18:40 TU Débat du jour
  6. 19:00 TU Journal
  7. 19:10 TU Grand reportage
  8. 19:30 TU Journal
  9. 19:40 TU Sessions d'information
  10. 20:00 TU Journal
  11. 20:10 TU La bande passante
  12. 20:30 TU Journal
  13. 20:33 TU La bande passante
  14. 21:00 TU Journal
  15. 21:10 TU Couleurs tropicales
  16. 21:30 TU Journal
  17. 21:33 TU Couleurs tropicales
  18. 22:00 TU Sessions d'information
  19. 22:30 TU Sessions d'information
  20. 23:00 TU Journal
  21. 23:10 TU Accents d'Europe
  22. 23:30 TU Journal
  23. 23:33 TU Danse des mots
  24. 18:00 TU Journal
  25. 18:10 TU Décryptage
  1. 18:10 TU Grand reportage
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU Décryptage
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU Débat du jour
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU La bande passante
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU La bande passante
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Radio foot internationale
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Radio foot internationale
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  19. 23:30 TU Journal
Urgent

■ Émission spéciale sur RFI de 17h (TU) à 19h (TU).
■ Le vote sur l'article 37 de la Constitution a été annulé.
■ La diffusion des programmes de RFI et de la radio nationale en FM a été interrompue à Ouagadougou.
■ L’aéroport de Ouagadougou est fermé. Tous les vols au départ ou à l’arrivée de la capitale bukinabè sont annulés.
■ Il y a eu au moins un mort à Ouagadougou, mais aucun bilan pour l'instant.
■ La mairie et le siège du parti au pouvoir ont été incendiés à Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays.
■ Blaise Compaoré dissout le gouvernement, décrète l'état de siège dans le pays et propose l'ouverture de discussions avec l'opposition.

Dernières infos

fermer

Moyen-Orient

Egypte

Egypte: la justice interdit le Mouvement du 6-Avril

media Manifestation de partisans du Mouvement du 6-Avril au Caire, le 26 avril 2014. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

En Egypte, le tribunal des référés a décidé lundi d’interdire toutes les activités du mouvement contestataire 6-Avril et de saisir tous ses locaux. Il a donné raison à un avocat qui accusait le 6-Avril « d’atteinte à l’image de l’Egypte et d’intelligence avec l’étranger ».

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Le Mouvement du 6-Avril avait activement préparé le soulèvement du 25 janvier 2011 contre l’ex-président Hosni Moubarak. Il avait aussi participé aux manifestations contre le Conseil suprême des forces armées qui gérait l’Egypte après la chute de Moubarak.

Le mouvement s’était toutefois divisé après la victoire des Frères musulmans aux législatives avant de se déchirer avec l’arrivée du président Mohamad Morsi au pouvoir. Une partie avait rejoint le Front du salut opposé à la Confrérie tandis que la faction dite « Ahmad Maher » observait une position plus ambigüe.

Ahmad Maher et deux autres membres dirigeants de cette faction du 6-Avril ont été condamnés, il y a quelques mois, à 3 années de prison pour « manifestation illégale et violences ».

Le 6-Avril a publié un communiqué condamnant la décision de justice et affirmant que « le mouvement poursuivra son action comme il l’entend ». Des médias égyptiens avaient accusé le 6-Avril d’être « manipulé et financé par des puissances étrangères ».

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.