GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Elections en Bolivie: de nouveaux affrontements éclatent à La Paz (AFP)
    • Le président chilien propose des mesures sociales pour mettre fin aux protestations
    Moyen-Orient

    Yémen: l’armée poursuit son offensive contre al-Qaïda dans le Sud

    media Des militaires yéménites posent après des combats dans la province d'Abyane, le 6 mai 2014. REUTERS/Yemen's Defence Ministry/Handout

    Le sud du Yémen est actuellement en proie à de violents combats opposant l’armée à des éléments d’al-Qaïda. Et l’offensive militaire dans les provinces de Chabwa et d’Abyane porte ses fruits selon les militaires, qui ont par ailleurs annoncé avoir tué un chef du réseau terroriste à Sanaa. Mais de violentes représailles sont désormais à craindre.

    Sanaa a annoncé, ce vendredi 9 mai, avoir abattu un chef d'al-Qaïda soupçonné d'implication dans des attentats et des enlèvements d'étrangers. Chaëf Mohamed Saïd al-Chabwani, présenté par les autorités yéménites comme « l'un des membres d'Al-qaïda les plus dangereux et les plus recherchés », a été tué aux abords du palais présidentiel, dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un accrochage avec les forces de sécurité.

    Ce chef islamiste aurait ouvert le feu alors qu’il était traqué par les forces de l’ordre. Leur riposte lui a été fatale, ainsi qu’à l’un de ses accompagnateurs. Trois autres personnes se trouvant dans le véhicule de Chabwani ont été interpellées.

    Offensive militaire dans le Sud

    L'annonce de cette mort intervient alors que l'armée est engagée, depuis le 29 avril dernier, dans une vaste offensive contre les jihadistes dans le sud du pays, précisément dans les provinces de Chabwa et d'Abyane.

     → A (RE)LIRE : Yémen: vaste offensive de l'armée contre al-Qaïda

    Mais les « énormes pertes » - selon les termes employés dans un communiqué officiel - causées au mouvement terroriste font aussi craindre une intensification du cycle de représailles. Cela va « pousser al-Qaïda à commettre des actes hystériques et désespérés, en mobilisant ses partisans et ses cellules dormantes pour s'en prendre aux officiers de la police et de l'armée », craint l'armée.

    Mercredi déjà, cette dernière avait annoncé avoir tué le chef d’une cellule terroriste, responsable du meurtre d’un ressortissant français en début de semaine. Cinq « terroristes » ont aussi été arrêtés, ont fait savoir les autorités.

    Ambassade visée

    Reste que l'insécurité n'épargne aucun coin du pays. Et la capitale demeure toujours le lieu qui crystalise toutes les tensions. Jeudi, c'est l'ambassade d'Arabie saoudite qui a essuyé des tirs de la part « d'hommes armés », selon une source sécuritaire consultée par l'AFP. Des tirs qui n'ont fait aucune victime.

    Mais ce climat de menaces contre les représentations étrangères à Sanaa a poussé, par exemple, les Etats-Unis à fermer, en milieu de semaine, leur ambassade au public, « jusqu’à nouvel ordre ». Par ailleurs, onze policiers ont été blessés ce 9 mai lors d'un attentat contre leur bus. L'attaque s'est produite dans un quartier de Sanaa abritant des ambassades, dont celles du Royaume-Uni et du Qatar.

    (Avec agences)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.