GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: plus de 100 000 civils fuient les combats entre jihadistes

    media Dans la province de Deir Ezzor (Est) plus de 100 000 civils ont fui leurs villages depuis le 30 avril en raison des combats entre groupes jihadistes rivaux. AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF

    En Syrie, plus de 100 000 civils ont dû fuir leurs villages dans l'est du pays. Un exode en raison de violents combats dans cette région proche de l'Irakn entre groupes jihadistes rivaux.

    Depuis la fin du mois d'avril, les combats entre l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), le groupe jihadiste le plus radical, et le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda, ont fait 230 morts parmi les combattants, dont 146 pour al-Nosra.

    Les deux groupes se réclament pourtant tous deux d'al-Qaïda, dont le chef, Ayman al-Zawahiri, les a plusieurs fois rappelé à l'ordre. Mais une rivalité pour le contrôle de villes ou de villages les pousse à se faire la guerre. Principal bénéficiaire : Bachar el-Assad qui se frotte les mains. Principal perdant : la population. L'EIIL, qui a une interprétation extrême de l'islam, se vante d'avoir à plusieurs reprises flagellé, exécuté, voire même crucifié des Syriens pour avoir bu de l'alcool, fumé une cigarette ou encore ouvert tout simplement une page Facebook.

    L'EIIL avait été chassé de la province d'Alep (Nord) et s'était retiré de la province pétrolière de Deir Ezzor en février. Mais des « cellules dormantes » probablement sont passées à l'offensive le 30 avril et depuis, le groupe a repris plusieurs localités de Deir Ezzor.

     → A (RE)LIRE : les jihadistes de l'EIIL chassés de Deir Ezzor

    L'exode, par dizaines de milliers, de la population, a commencé à cette même date, après l'intensification de la guerre dans cette province de l'Est syrien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.