GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Du pétrole vénézuélien pour la Palestine

    media Nicolas Maduro et Mahmoud Abbas, le 16 mai 2014 à Caracas. REUTERS/Jorge Silva

    Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a indiqué vendredi 16 mai que son pays allait livrer du pétrole et du diesel à l'Autorité palestinienne, dans le cadre d'accords conclus avec son président Mahmoud Abbas, en visite à Caracas. Cela permettrait à la Palestine de sortir de sa dépendance vis-à-vis d'Israël dans ce domaine.

    Le Venezuela dispose des plus importantes réserves mondiales de pétrole, la Palestine n'en possède pas la moindre goutte. Sur ce plan, cette dernière est entièrement dépendante de l'Etat d'Israël, qui reste entièrement maître des quantités à livrer.

    C'est le cas particulièrement de la bande de Gaza, soumise à un blocus hermétique. Les Palestiniens de Gaza avaient l'habitude de contourner cet obstacle en creusant des tunnels qui débouchaient vers l'Egypte. Mais depuis la chute du président islamiste Mohamed Morsi et son remplacement par le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, les choses ont changé, puisque celui-ci a fait dynamiter et détruire tous ces tunnels.

    240 000 barils de diesel

    L'accord avec le Venezuela permettra dans un premier temps de livrer à la Palestine 240 000 barils de diesel, et du pétrole en quantités non encore définies. « Merci au Venezuela pour son soutien à la Palestine, s'est félicité le président palestinien. Cela permettra de rompre le monopole d'Israël sur notre économie ».

    Nicolas Maduro a pour sa part indiqué qu'il était prêt également à soutenir l'entrée de l'Autorité palestinienne, en tant qu'observateur, dans l'Union des nations sud-américaines (Unasur), l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba) et dans la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (Celac).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.