GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
    • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
    • Attentat de Strasbourg: Chérif Chekatt a été abattu par la police dans un quartier de la ville
    • France: le marché de Noël de Strasbourg rouvrira vendredi (Castaner)
    • Yémen: l'Iran salue les avancées «prometteuses» des consultations de paix
    Moyen-Orient

    Les Emirats Arabes Unis créent un service militaire obligatoire

    media Exercice des forces armées d'Abu Dhabi en 2013. REUTERS/Ben Job

    Alors qu’en Europe on désarme et supprime le service militaire, les Emirats Arabes Unis viennent de promulguer une loi qui instaure pour la première fois le service militaire pour les nationaux âgés de 18 à 30 ans. Une mesure qui sera obligatoire pour les garçons, facultative pour les filles. Les Emirats sont le deuxième pays du Golfe à avoir pris cette décision, après le Qatar en mars dernier.

    Avec notre correspondante à Abu Dhabi, Nathalie Gillet

    Le service militaire nouvellement créé aux Emirats Arabes Unis serait de deux ans pour ceux qui n’ont pas le niveau du baccalauréat et de neuf mois pour les autres. C’est désormais officiel. D’ici le début de l’année prochaine, les Emirats Arabe Unis devraient accueillir leurs premiers conscrits. Seront exemptés les fils uniques et ceux qui présentent une incapacité médicale. Les réfractaires en revanche encourront une peine de prison et une amende.

    C'est un système de contrainte inhabituel dans ce pays adepte de l’Etat providence. Alors que les Emirats ne font l’objet d’aucune menace immédiate et sont protégés par des accords de défense internationaux, ce sont des raisons sociales plus que militaires qui expliquent cette nouvelle décision.

    Renforcer le sentiment d'identité nationale

    Parmi ces raisons, il y a la volonté de renforcer le sentiment d’identité nationale et souder une population très minoritaire dans son pays, mais aussi d’occuper une jeunesse dorée, souvent inactive, qui atteint des taux records d’obésité. Ce peut être aussi l’occasion d’organiser un brassage de population entre tous les Emirats de la fédération y compris les plus pauvres du Nord ; mais aussi l’occasion d’enseigner l’usage de l’équipement militaire dont les Emirats sont l’un des plus grands acheteurs au monde.

    Le contexte de tensions régionales lié aux révoltes arabes et à la guerre d’influence entre les Saoudiens et l’Iran a été un élément déclencheur d’une décision pensée bien avant.
    Reste une inconnue : celle du calendrier et surtout la façon dont cet immense chantier sera mené dans un délai aussi court.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.