GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 26 Avril
Vendredi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • SNCF: l'intersyndicale annonce un «rassemblement le 3 mai» à Paris et en régions
    • Sous-marin danois: prison à vie pour Peter Madsen, le meurtrier de la journaliste suédoise
    • Espagne: la présidente de la région de Madrid annonce sa démission suite à plusieurs scandales
    • Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a baissé au 1er trimestre (-0,9%), pour s'établir à 3,70 millions de personnes (ministère)
    • Stabilisation du nombre de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, à 5,93 millions (ministère)
    • Inde: le gourou Asaram a été condamné à la prison à perpétuité pour viol (avocat)
    • L'accord nucléaire iranien existant est «sans alternative» (Moscou)
    • Espagne: saisie record de 8,7 tonnes de cocaïne arrivée de Colombie (ministère Intérieur)
    • Soupçons de corruption en Afrique: la garde à vue de Vincent Bolloré prolongée (source judiciaire)
    • Accident mortel de l'émission «Dropped»: la société de production a été condamnée pour «faute inexcusable»
    • Nucléaire iranien: Rohani conteste la légitimité d'un nouvel accord
    Moyen-Orient

    Egypte: vague de colère après l’agression sexuelle de jeunes filles

    media Les jeunes filles ont été agressées sexuellement par un groupe d'hommes lors des célébrations pour l'investiture du président Abdel Fattah al-Sissi, place Tahrir, dimanche 8 juin au Caire. REUTERS/Asmaa Waguih

    En Egypte, la publication sur internet d’une vidéo montrant des jeunes filles agressées sexuellement près de la célèbre place Tahrir a provoqué une vague de colère dans tout le pays. Sur les images, on voit les jeunes femmes battues, blessées et déshabillées. Sept personnes ont été arrêtées par la police.

    « Exécutez-les ! » C’est la manchette de mardi du journal cairote indépendant Al Watan. Le journal, comme beaucoup de défenseurs des droits de la femme, considère que cette agression sexuelle est un viol pur et simple. Un crime qui, en Egypte, est puni par la peine capitale.

    Lundi, la cour d’assises de Charqiyah, dans l’est du Delta, a condamné à quinze années de prison un jeune homme coupable du viol d’un enfant. Le violeur, qui était âgé de 17 ans lors du crime, a écopé de la peine maximale pour les mineurs.

    Sur les médias sociaux, certains vont jusqu’à réclamer que les coupables soient « castrés publiquement sur la place Tahrir ». Les agressions sexuelles en réunion et sur les lieux publics ont commencé vers la fin du règne de l’ex-président Moubarak et ont explosé après sa destitution.

    L’affaiblissement de la police ou son désintérêt ainsi qu’un discours religieux fondamentaliste avaient favorisé l’extension du phénomène. On avait pu voir sur des chaînes de télévision islamistes ou sur internet des cheikhs qui allaient jusqu’à dire que les jeunes filles agressées « l’avaient cherché ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.