GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Union européenne: Thierry Breton promet d'être «radical» pour éviter les conflits d'intérêts
    • La Moldavie se dote d'un gouvernement pro-russe minoritaire deux jours après la chute d'un cabinet pro-européen
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    • Hong Kong: le «Global Times» supprime son tweet annonçant un couvre-feu imminent
    Moyen-Orient

    Irak: les combats font rage au nord-est de Bagdad

    media Véhicule des forces kurdes durant un affrontement avec l'EIIL autour de Diyala, le 14 juin. REUTERS/Yahya Ahmad

    Après cinq jours d'avancée rapide des rebelles de l'Etat islamique en Irak et au Levant dans le nord du pays, les forces armées irakiennes semblent reprendre du terrain depuis le lancement d'une contre-offensive hier, samedi 14 juin. L'armée a reconquis plusieurs villes de la province de Salaheddine, réduisant ainsi la pression des jihadistes sur Bagdad. Mais les combats font rage sur autre front, au nord-est de la capitale, à Diyala.

    Dans la province de Diyala, dominée par les sunnites, l'EIIL est présent depuis longtemps mais cette semaine, il y a renforcé sa présence pour créer un troisième front et resserrer l'étau sur Bagdad. Diyala menace de devenir l'épicentre de la confrontation chiite-sunnite dans le pays.

    Ce samedi, l'armée y a repris la ville de Moqdadiyah, grâce à l'aide de milices chiites mais aussi de civils ayant pris les armes pour répondre à l'appel au soulèvement émis vendredi par l'ayatollah Sistani. La plus grande autorité religieuse chiite dont les déclarations sont rares est, depuis, revenue sur ses propos et appelle maintenant tous les Irakiens à la retenue.

     → A (RE)LIRE : Irak: les Etats-Unis déploient un porte-avions dans le golfe Persique

    Trop tard sans doute. Tous les moyens semblent désormais permis pour affaiblir l'adversaire. Ce dimanche matin, à Khales, dans le nord de Diyala, l’un des centres de recrutement de civils a été la cible de tirs d'obus de mortier faisant six morts, dont trois soldats.

    Ailleurs, l'armée a consolidé sa défense de Samarra, cette ville à majorité sunnite qui compte deux importants mausolées chiites et d'où l'armée veut lancer l'offensive pour reprendre Tikrit, toujours aux mains de l'EIIL.

    Enfin, et il s'agit peut-être d'une erreur de l'armée : un convoi de soldats kurdes a été la cible d'un raid aérien faisant six morts et 20 blessés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.