GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Séoul indique vouloir rompre un accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo (présidence)
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Moyen-Orient

    Irak: les 40 ouvriers indiens localisés, peut-être détenus par l’EIIL

    media Paramjit Kaur, une jeune indienne, montre la photo de son frère, Kuljit Singh, un travailleur enlevé dans le nord de l'Irak, à Amritsar. REUTERS/Munish Sharma

    Le gouvernement indien a annoncé, mercredi, que 40 ouvriers indiens avaient été enlevés près de Mossoul, dans le nord de l'Irak. New Delhi annonce ce jeudi 19 juin qu'ils ont pu être localisés, sans donner plus de précisions sur le groupe qui les détient.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Selon le ministère des Affaires étrangères, les 40 ouvriers indiens sont détenus avec d'autres otages de différentes nationalités, parmi eux sans doute les Turcs et Bangladais qui ont également été enlevés dans la région. Il est quasiment certain qu'ils soient tombés dans les mains de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), le groupe jihadiste qui a pris le contrôle de la ville de Mossoul.

    New Delhi a déjà dépêché son ancien ambassadeur à Bagdad pour essayer d'établir des contacts dans cette zone en guerre. L'Inde, qui ne s'est jamais engagée dans les conflits du Moyen-Orient, est considérée comme neutre par les militants, ce qui peut être habituellement bénéfique lors des négociations.

    Pourtant, cette situation pourrait changer, explique Siddarth Ramana, chercheur sur le terrorisme au centre South Asia Monitor. « Si ce sont les islamistes qui les détiennent, nous savons qu'ils sont impitoyables, et qu’ils n’hésiteront pas à les tuer, affirme-t-il. Mais il y a un autre facteur à considérer : une récente vidéo d'al-Qaïda appelle à viser le Cachemire indien. Si un groupe d'al-Qaïda en Irak s'empare d'eux, cela pourrait donc compliquer les négociations. »

    10 000 ressortissants indiens se trouvent en Irak, dont 100 à Tikrit et Mossoul, les deux villes sous le contrôle de ces islamistes. Le gouvernement indien essaie de les évacuer, mais les routes vers les aéroports sont trop dangereuses.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.