GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: conseil de défense en France pour lutter contre l’EIIL

    media Des volontaires ont joint les forces de sécurité iraquienne pour combattre l'EIIL. REUTERS/Mushtaq Muhammed

    La France a demandé une réponse «urgente» mais aussi «politique» face à l'offensive jihadiste de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et se dit «prête» à contribuer au renforcement de l'opposition démocratique en Syrie, a annoncé l'Elysée ce jeudi 19 juin.

    Depuis des semaines, la Direction du Renseignement militaire (DRM) suit la situation en Syrie et dans le nord de l'Irak. Des photos satellites toutes récentes ont été présentées au président François Hollande accompagné du ministre de la Défense et du chef d'Etat major des armées pour ce conseil de défense restreint à l’Elysée sur la situation en Irak.

    Au final, le président français condamne l'offensive et exprime sa solidarité avec le peuple irakien face au « terrorisme », peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée. La France appelle au dialogue entre toutes les composantes de la société irakienne, autrement dit entre chiites et sunnites. Paris s'inquiète de la constitution d'une zone ou les mouvements terroristes pourraient librement agir et s'organiser entre la Syrie et l'Irak.

    Contribuer au combat

    Pour cela, la France est prête à contribuer au combat contre les groupes jihadistes par le biais de certains mouvements de l'opposition syrienne. L'Elysée ne précise pas les moyens qui pourraient être apportés - livraisons de matériels de communications ou livraisons d'armes.

    Aucune information non plus n’a été divulguée sur d'éventuelles frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Irak et au Levant, un temps évoquées par Washington. Beaucoup de prudence donc, ce jeudi 19 juin, et une inquiétude persistante concernant l'action d'éventuels jihadistes français ou étranger liés à l'Etat islamique en Irak. Le plan de lutte contre ces filières sera mis en œuvre avec la plus grande fermeté, assure l'Elysée. La France renforce actuellement sa coopération avec ses partenaires européens et internationaux pour répondre de manière coordonnée à la menace.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.