GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Journalistes emprisonnés: le président égyptien n’interviendra pas

    media Abdel Fattah al-Sissi a expliqué qu'il refusait de s'immiscer dans les affaires de la justice. REUTERS/The Egyptian Presidency/Handout

    Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a déclaré qu’il n’interviendra pas dans l’affaire des journaliste de la chaîne qatarienne al-Jazira condamnés à des peines de 7 à 10 ans de prison par la cour d’assises du Caire. Un jugement qui a provoqué une vague de critiques internationales.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    « La justice égyptienne est indépendante et j’ai dit au ministre de la Justice ce matin que je ne m’ingérerai pas dans ses affaires. Nous respectons les décisions de justice même si d’autres n’ont pas apprécié le jugement », a déclaré Abdel Fattah al-Sissi lors d’un discours à l’occasion d’un défilé militaire.

    Nationalisme

    Une réponse aux critiques internationales et surtout à celles du secrétaire d’Etat américain, John Kerry. Une déclaration qui va aussi dans le sens de l’opinion publique égyptienne très remontée contre l’Occident en général et les Etats-Unis en particulier. Une opinion qui a retrouvé la fièvre du nationalisme de l’époque nassérienne et qui considère que Washington « conspire pour asseoir sa domination et celle d’Israël sur le monde arabe ».

    Préoccupations

    Pour cette opinion « al-Jazira n’est que l’outil de cette politique visant à saper l’Etat égyptien comme elle l’a fait en Irak, en Libye et en Syrie ». Cela n’empêche pas la majorité des journalistes égyptiens et nombre d’intellectuels d’exprimer leur préoccupation après la condamnation des journalistes de la chaîne qatarienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.