GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Manifestation de soutien aux journalistes d'al-Jazira à Londres

    media Des employés de la BBC et d'autres médias internationaux se sont réunis le 24 juin à Londres pour observer une minute de silence en soutien aux 3 journalistes d'al-Jazira condamnés en Egypte à des peines de 7 à 10 ans de prison. ©BBC

    A l’heure exacte où était prononcée la sentence des trois journalistes d’al-Jazira en Egypte, plusieurs centaines de journalistes de la BBC rejoints par d’autres médias ont observé une minute de silence, ce mardi 24 juin, devant le siège de la radio-télévision publique dans le centre de Londres. Ils ont voulu ainsi exprimer leur solidarité avec leurs collègues emprisonnés et protester contre leurs condamnations.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Rassemblés en silence dans la cour de la BBC ou au milieu de leurs différentes rédactions, des centaines de journalistes avaient collé de l’adhésif noir sur leur bouche ou sur l’objectif de leur caméra. Nombre d’entre eux tenaient une pancarte martelant que « le journalisme n’est pas un crime » et demandant la libération de leurs trois collègues.

    Le message principal de ce mouvement de protestation : rappeler que ces reporters ne faisaient que leur travail et signifier aux autorités égyptiennes qu’elles ont enfreint le principe fondamental de la liberté de la presse. James Harding, directeur de BBC News : « Le verdict est injuste, l’affaire sans fondement. Et les autorités égyptiennes dans leur ensemble privent non seulement ces trois hommes de leur liberté, elles cherchent à intimider les journalistes et entravent la liberté d’expression ».

    La BBC a annoncé qu’elle enverrait ce mardi une lettre au président égyptien signée par de nombreuses organisations de presse pour lui demander d’intervenir. La profession espère ainsi que la mobilisation internationale après l’annonce de ce verdict maintiendra la pression sur le gouvernement égyptien et poussera le président à un acte de clémence.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.