GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Des milliers de Palestiniens fuient le nord de la bande de Gaza

    media Près de la frontière avec Israël, ce dimanche 13 juillet, des Palestiniens fuient en voiture, à dos d'âne, à pied ou en charrette à cheval, emportant ce qu'ils peuvent avec eux. REUTERS/Ahmed Zakot

    L'opération de riposte de l'armée israélienne se poursuit dans la bande de Gaza. Depuis mardi, 166 personnes ont été tuées dans l'enclave palestinienne et plus de 1 000 blessés ont été recensés. Ce dimanche 13 juillet, à l'aube, outre les raids, l'armée israélienne a organisé une incursion terrestre dans la bande de Gaza et a lancé un appel à évacuer les localités situées dans le nord du territoire. Le président palestinien Mahmoud Abbas a demandé à l'ONU de placer l'Etat de Palestine sous la « protection internationale » des Nations unies à la suite de la détérioration de la situation dans la bande de Gaza, a annoncé l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

    Avec notre envoyé spécial à Gaza, Daniel Vallot

    Ce sont des milliers de personnes qui ont fui le nord du territoire à la suite de cet appel vers le camp de Jabalia ou vers la ville de Gaza, située plus au sud. Les habitants du nord de la bande de Gaza sont partis pour certains au milieu de la nuit, pour d’autres au petit matin.

    Un grand nombre de ces déplacés se sont aussitôt rendus dans les écoles de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Nous nous sommes rendus ce matin dans l’une de ces écoles à Gaza et nous y avons rencontré ces habitants du Nord qui s’installent dans les salles de classe. Certains d’entre eux ont déjà l’expérience de cette situation pour s’être réfugiés dans des conditions similaires en 2009, puis de nouveau en 2012. Ces déplacés s’organisent en poussant les tables et les chaises contre les murs afin de dégager l’espace nécessaire à l’installation de matelas.

    En fin de matinée, les responsables de l’UNRWA s’occupaient pour l’essentiel de répartir les familles dans les différentes salles en attendant de leur apporter une aide matérielle dont elles auront cruellement besoin. La plupart de ces familles sont en effet parties dans l’urgence, sans rien emporter d’autre que quelques vêtements. Il faudra donc que les Nations unies leur fournissent des matelas, de l’eau et de la nourriture.

    Viendra ensuite l’attente. En 2012, un cessez-le-feu avait été rapidement conclu. En 2009 en revanche, certains étaient restés plus de vingt jours dans ces écoles. Tous espèrent que cette fois les hostilités cesseront rapidement. Tous craignent en revanche que leur domicile soit détruit en leur absence.

    « La priorité absolue, c’est le cessez-le-feu »

    Les appels à mettre un terme aux hostilités se multiplient ces derniers jours. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a demandé à Israël de « faire preuve de mesure dans sa riposte » contre les tirs de roquettes du Hamas.

    A Gaza comme en Israël, la priorité absolue, c’est le cessez-le-feu. Il y a de très nombreuses victimes à Gaza, il y a des tirs de roquettes sur Israël et dans ce contexte d’escalade absolument désastreuse, la France demande, comme le Conseil de sécurité des Nations unies, le retour de la trêve de 2012. Donc l’objectif, c’est le cessez-le-feu.

    Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères 13/07/2014 - par France 24 Écouter

    « A Gaza comme en Israël, la priorité absolue, c’est le cessez-le-feu. Il y a de très nombreuses victimes à Gaza, il y a des tirs de roquettes sur Israël et dans ce contexte d’escalade absolument désastreuse, la France demande, comme le Conseil de sécurité des Nations unies, le retour de la trêve de 2012. Donc l’objectif, c’est le cessez-le-feu »
     

     A (RE) LIRE : Première incursion terrestre de l'armée israélienne à Gaza

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.