GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: le premier réacteur nucléaire EPR dans le monde entre en service commercial
    Moyen-Orient

    L'armée irakienne reprend des territoires aux jihadistes

    media Un soldat irakien près de Tikrit, le 30 juin 2014. Reuters

    Les forces armées irakiennes ont lancé, mardi 15 juillet, un assaut pour reprendre la ville de Tikrit, dans le nord du pays, tombée aux mains des insurgés de l'Etat islamique (EI) le 11 juin. L'armée a réussi à entrer dans la ville. Cette avancée intervient au bout de deux semaines de tentatives pour déloger les insurgés.

    Selon des responsables, les forces armées irakiennes avançaient ce mardi dans cet ancien fief de Saddam Hussein. Elles sont déjà parvenues à prendre certains bâtiments dans le sud de la ville. Un colonel a indiqué que l’académie de police et l’hôpital ont été repris. « Les forces irakiennes ont lancé une opération militaire pour libérer la ville de Tikrit et [...] ont pris le contrôle de la partie sud de la ville », a déclaré Ahmed Abdoullah Joubouri, le gouverneur de la province de Salaheddine, dont Tikrit est le chef-lieu.

    Cette avancée intervient au bout de deux semaines de tentatives pour déloger les insurgés. Ces derniers s'étaient emparés de Tikrit le 9 juin, dans le cadre d'une vaste offensive lancée par les jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique (EI) qui occupent, depuis, de larges pans de territoire dans le nord, l'ouest et l'est de l’Irak.

    Les combattants de l'Etat islamique poursuivent également leur avancée à l’est de la Syrie. Lundi 14 juillet, ils ont pris le contrôle du chef-lieu de cette province qui était jusque-là contrôlé par un autre groupe terroriste, le Front al-Noosra. L’Etat Islamique a ainsi mis la main sur les puits de pétrole situés dans l’est du pays. Une prise qui renforce financièrement ce groupe puisque ces installations pétrolières produisent jusqu’à 30 000 barils par jour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.