GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Gaza: des bombardements israéliens particulièrement meurtriers

    media L'artillerie israélienne à la frontière avec la bande de Gaza, mercredi 16 juillet 2014. REUTERS/Baz Ratner

    Neuvième jour d'offensive israélienne contre la bande de Gaza ce mercredi 16 juillet. Alors que les tirs de roquettes palestiniennes se poursuivent, l'armée de l'Etat hébreu a intensifié ses bombardements. Des bombardements, une fois encore, particulièrement meurtriers. Israël a accepté, ce soir, une trêve de six heures jeudi pour permettre aux habitants de Gaza de se ravitailler.

    Avec notre envoyé spécial à Jérusalem,  Daniel Vallot

    Les bombardements israéliens ont fait ce mercredi une vingtaine de morts, dont quatre enfants. Des enfants qui se trouvaient sur une plage de Gaza lorsque le secteur a été pris pour cible. Un premier obus a fait fuir les enfants, un second les a tués. Selon les services de santé palestiniens, un cinquième enfant serait actuellement entre la vie et la mort.

    Ce matin, les autorités israéliennes avaient demandé à 100 000 habitants de trois localités du territoire palestinien de quitter leur domicile pour gagner la ville de Gaza. Une injection qui ne semble pas avoir été suivie d’effet massivement, car sur place les habitants de la bande de Gaza estiment ne pas savoir où se réfugier étant donné que les bombardements israéliens frappent en réalité l’ensemble du territoire palestinien.

    Un premier obus tombé sur la plage de Gaza a fait fuir les enfants, un second les a tués. REUTERS/Mohammed Talatene

    Des tractations en cours au Caire

    Des bombardements qui continuent donc au lendemain de la tentative avortée d’un cessez-le-feu sous médiation égyptienne. L’Egypte qui poursuit malgré tout ses efforts et il semblerait que les tractations soient en cours pour parvenir à une deuxième proposition de cessez-le-feu qui serait, cette fois, acceptable pour le Hamas.

    Rappelons que celui-ci réclame des garanties quant à l’allègement du blocus imposé par Israël sur la bande de Gaza. Selon plusieurs sources, côté palestinien, un haut responsable du Hamas se trouverait actuellement au Caire pour discuter de cette nouvelle tentative de cessez-le-feu. Les bombardements se poursuivent mais malgré tout il reste un espoir, un espoir ténu mais un espoir tout de même, de voir les Israéliens et le Hamas, par le biais de l’Egypte, parvenir à une trêve.

    Une trêve de six heures

    Ce mercredi soir, l’armée israélienne a dit enquêter « consciencieusement » sur le bombardement qui a tué 4 enfants sur une plage à Gaza, qualifiant la mort des enfants de « tragique » tout en soulignant avoir visé des « terroristes du Hamas ».

    Par ailleurs, Israël a annoncé un cessez-le-feu de 6 heures, jeudi, pour permettre aux habitants de se ravitailler. L'armée « va faciliter une fenêtre humanitaire demain, jeudi 17  juillet. Entre 10H00 et 16H00 locales (07H00 à 13H00 GMT) Tsahal (l'armée) va cesser ses activités opérationnelles dans la bande de Gaza et stopper les tirs », a indiqué le communiqué.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.