GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Aujourd'hui
Mardi 31 Mai
Mercredi 1 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Par trois accès différents, les forces d'élite irakiennes sont entrées, ce lundi matin, dans la ville de Fallouja, située à 50 km à l'ouest de Bagdad, avec pour objectif d'en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont annoncé des commandants de l'opération.

    Moyen-Orient

    Offensive terrestre d’Israël à Gaza: une journée meurtrière

    media Des Palestiniens crient des slogans durant les funérailles de trois adolescents, tués durant l'offensive terrestre israélienne, à Gaza, le 18 juillet 2014. REUTERS/Mohammed Salem

    L’armée israélienne a lancé une offensive terrestre dans la bande de Gaza, dans la nuit de jeudi à vendredi. Gaza est sous le feu d’intenses bombardements par air, mer et de tirs de chars massés à la frontière. Israël affirme vouloir neutraliser la capacité du Hamas à tirer des roquettes sur son territoire. Le bilan s’alourdit d’heure en heure côté palestinien. Un soldat israélien a été tué dans les combats.

    • L’offensive terrestre a été lancée dans la nuit de jeudi à vendredi. Le gouvernement israélien affirme avoir pour objectif « d'infliger un coup significatif aux infrastructures du Hamas ».

    • Le Hamas, qui se dit « prêt à la confrontation », a dénoncé « une étape dangereuse » et affirmé qu’« Israël va payer un prix élevé ».

    • Un soldat israélien et au moins 55 Palestiniens, dont trois adolescents et un bébé, ont été tués en 24 heures.

    • L’opération « Bordure protectrice » a été lancée la 8 juillet par l’armée israélienne. 306 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’opération et 1 770 personnes ont été blessées dans la bande de Gaza. Israël a été la cible de plus d’un millier de roquettes, tirées depuis Gaza, qui ont fait un mort israélien.


    Les heures sont données en temps universel

    3h50 : Sept Palestiniens ont été tués durant la nuit de vendredi à samedi à la suite d'une
    attaque qui a visé un groupe de personnes se trouvant à la sortie d'une mosquée de Khan Younès, a précisé à l'AFP, le porte-parole des services d'urgence Ashraf al-Qudra. Trois des victimes appartenaient à la même famille. Ces nouvelles victimes portent à 55 le nombre de morts gazaouis depuis le début de l'opération terrestre, et à 306 le nombre total de victimes palestiniennes au 12e jour de l'opération israélienne contre l'enclave palestinienne.

    20 h 02 : 8 Palestiniens d'une même famille ont été tués dans la soirée, suite à un bombardement de Tsahal.

    19 h 36 : Ban Ki-moon se rendra samedi en visite au Proche-Orient. Le secrétaire général des Nations unies souhaite « montrer sa solidarité avec les Israéliens et les Palestiniens et les aider, en coordination avec les acteurs régionaux et internationaux, à mettre fin à la violence et à trouver une solution » au conflit, a indiqué devant le Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint pour les affaires politiques, Jeffrey Feltman.

    18 h 09 : Trois Palestiniens tués dont deux enfants de 4 et 7 ans dans des tirs de chars israéliens ce vendredi dans la bande de Gaza, selon le porte-parole des services d'urgences Achraf al-Qoudra. Les deux enfants, deux frères, ont été tués dans un bombardement Shejaiyah, à l'est de la ville de Gaza. La troisième victime, un homme d'une vingtaine d'années à été tué dans un bombardement à Rafah. 

    16 h 20 : Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est entretenu par téléphone vendredi avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu pour exprimer ses inquiétudes sur la situation à Gaza. « Les Etats-Unis ainsi que leurs amis et alliés sont profondément inquiets des risques d'une escalade des violences et de la perte de davantage de vies innocentes » a notamment déploré le président américain. Il a néanmoins souligné que les Etats-Unis soutenaient le droit d'Israël à l'autodéfense.

    15 h 41: Le nombre de personnes déplacées par le conflit à Gaza a presque doublé depuis le début de l'intervention terrestre israélienne, atteignant plus de 40 000 personnes, a indiqué l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). L'agence a lancé un appel pour obtenir 60 millions de dollars afin de couvrir les besoins des déplacés pendant un mois.

    14 h 35: Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a demandé au Qatar d'user de son influence sur le Hamas afin de parvenir à un cessez-le-feu.

    13 h 57: Au moins trois Palestiniens ont été tués dans l'après-midi lors de nouveaux bombardements israéliens. Deux personnes ont péri à Khan Younès et une troisième à Nousseirat, selon le porte-parole des services de secours.

    L'artillerie mobile israélienne, à proximité de la frontière avec la bande de Gaza, ce vendredi 18 juillet. (Reuters)

    12 h 28 : Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas, ce vendredi au Caire, en Egypte. « Cette visite a un but, tout faire pour essayer de casser la spirale de la violence et arriver le plus rapidement possible au cessez-le-feu », a expliqué le ministre français à l'issue de l'entretien. Laurent Fabius, a également affirmé que le président palestinien lui avait demandé de contacter « les Turcs et les Qataris avec lesquels [la France a] de bonnes relations parce qu'eux mêmes peuvent sans doute exercer une influence particulière sur le Hamas ».

    12 h 10 : Le pape François a appelé « personellement » les présidents israéliens et palestiniens pour exprimer « sa forte préoccupation » devant la situation à Gaza. « Ce climat d'hostilité, de haine et de souffrance croissantes entre les deux peuples, engendre de nombreuses victimes et donne lieu à une situation de grave urgence humanitaire », leur a-t-il dit, selon un communiqué du Vatican. Début juin, le pape François avait organisé une rencontre entre Mahmoud Abbas et Shimon Peres au Vatican.

    Le témoignage d’un habitant de Beit Lahya, dans la bande de Gaza, qui a fuit en même temps que 90 autres personnes l’avancée des troupes israéliennes.
    Témoignage d'un habitant de Gaza 18/07/2014 Écouter

    10 h 40 : Le Programme alimentaire mondial et l'Organisation mondiale de la santé s'inquiètent des conséquences humanitaires de l'offensive israélienne. Elisabeth Byrs, la porte-parole du PAM, a indiqué avoir pour objectif d'« atteindre 85 000 personnes ces prochains jours » et souligné que le PAM avait un besoin immédiat de 14,8 millions d'euros pour pouvoir poursuivre ses opérations dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

    9 h 50 : Selon un nouveau bilan dressé par les autorités médicales palestiniennes, au moins 24 Palestiniens ont été tués depuis le lancement de l'offensive terrestre par l'armée israélienne, la nuit dernière. Parmi les victimes, on compte trois adolescents et un bébé.

    9 h 10 : Trois adolescents âgés de 12 à 16 ans ont été tués par des tirs de chars israléiens dans le nord de la bande de Gaza, selon les services d'urgence palestiniens. Les trois jeunes Palestiniens ont été tués entre Beit Hanoun et Beit Lahiya, près de la frontière avec Israël.

    9 h 00 : Benyamin Netanyahu affirme se préparer à intensifier l'offensive lancée à Gaza. « J'ai donné pour instruction de se préparer à la possibilité d'intensifier de façon significative l'offensive terrestre, et l'armée agit en conséquence », a-t-il affirmé lors d'un point presse, ce vendredi matin. 

    8 h 40 : Les autorités palestiniennes font état de 23 Palestiniens tués depuis le début de l'offensive terrestre.

    8 h 00 : « Il est inacceptable que l'on entame une opération terrestre, surtout si l'on considère qu'il était possible d'obtenir un cessez-le-feu », a déclaré le ministre norvégien des Affaires étrangères, Boerge Brende, de retour d'une visite dans la région.

    7 h 50 : L'Espagne a« déplore la décision et appelle instamment à la retenue maximum et au respect scrupuleux de la vie des civils et des installations publiques comme les écoles et les centres de santé », a indiqué le ministère espagnol des Affaires étrangères dans un communiqué publié ce vendredi matin. 

    7 h 30 : L'armée israélienne affirme avoir « neutralisé 14 terroristes dans des échanges de tirs » et détruit 20 lance-roquettes. Les services de l'armée israélienne affirment également avoir frappé 103 « cibles terroristes », dont neuf sur des tunnels.

    7 h 20 : Les combats - intenses- entre soldats israéliens et milicens du Hamas et d'autres groupes armés se déroulent principalement dans le sud de la bande de Gaza, à Khan Younès et Rafah, ainsi que dans le nord de l'enclave. Selon un bilan dressé en début de matinée, 19 Palestiniens ont été tués depuis le lancement de l'offensive.

    5 h 50 : Majed Bamya, diplomate du ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, interrogé ce vendredi matin par RFI, a regretté l’inaction de la communauté internationale, au lendemain du lancement de l’offensive terrestre de l’armée israélienne sur Gaza. « Nous nous sentons trahis par la communauté internationale », a-t-il déclaré, plaidant pour que celle-ci impose des « sanctions » à Israël et intervienne pour assurer « la protection » des populations.

    Nous nous sentons trahis par la Communauté internationale.
    Majed Bamya Diplomate palestinien du ministère des Affaires étrangères 18/07/2014 - par Julien Chavanne Écouter

    5 h 40 : Le ministre plénipotentiaire de l’ambassade d’Israël en France, Zvi Tal, a déclaré sur RFI que le gouvernement israélien n’avait « pas eu le choix » d’engager l’offensive terrestre dans la nuit de jeudi à vendredi. « Nous faisons tout pour minimiser les dégâts », a-t-il affirmé, accusant le Hamas de « double crime de guerre », évoquant les tirs de roquette sur Israël et accusant le mouvement palestinien de « prendre en otage la population palestinienne ».

    Nous faisons tout pour minimiser les dégâts.
    Zvi Tal Ministre plénipotentiaire de l'Ambassade d'Israël en France 18/07/2014 - par Frédéric Rivière Écouter

    5 h 05 : Onze Palestiniens ont été tués depuis le début de l'offensive terrestre, lancée dans la nuit de jeudi à vendredi. Six de ces victimes appartiennent à une même famille de Khan Yunis, situé dans le sud de l'enclave. Cela porte à 258 le nombre de personnes tuées à Gaza depuis le début de l'opération « Bordure protectrice », le 8 juillet dernier. 

    4 h 55 : Un soldat israélien a été tué dans les combats ce vendredi matin, a rapporté l'armée israélienne. « Nous sommes en train de vérifier les circonstances dans lesquelles le soldat a été tué, et nous les publierons quand nous les connaîtrons », a déclaré le porte-parole des froces de défense israélienne (IDF).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.