GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sri Lanka: Rajapakse a été élu président avec 52,25% des voix (résultats officiels)
    • Iran: quarante arrestations lors de manifestations à Yazd contre la hausse du prix de l'essence (agence)
    • Hong Kong: un policier a été blessé à la jambe par une flèche tirée par un manifestant (forces de l'ordre)
    Moyen-Orient

    Opération à Gaza: plus de 120 Palestiniens et 13 soldats israéliens tués

    media Des chars israéliensà la frontière d ela bande de Gaza, le 20 juillet 2014. REUTERS/Baz Ratner

    La branche armée du Hamas a revendiqué dimanche soir l'enlèvement d'un soldat israélien. La journée a été sanglante à Gaza. Plus de 120 Palestiniens ont été tués ce dimanche à Gaza dans l'opération militaire israélienne, dont au moins 73 dans le pilonnage de Chajaya. Côté israélien, treize soldats ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche. Le président palestinien Mahmoud Abbas, en visite au Qatar, a appelé dimanche soir à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Une réunion devrait se tenir cette nuit, à la demande de la Jordanie. 

    « Le soldat israélien Shaul Aaron est entre les mains des brigades Ezzedine al-Qassam », le bras militaire du Hamas, a déclaré leur porte-parole Abou Obeida dans une allocution télévisée. Au même moment des scènes de liesse ont éclaté dans les rues de la ville de Gaza. 

    Cependant, quelques heures plus tard, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Ron Prosor, démentait « ces fausses rumeurs », lors d'un entretien avec des journalistes, en marge d'une réunion d'urgence, toujours en cours, du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation à Gaza. « Il n'y pas de soldat israélien enlevé », a-t-il déclaré, catégorique.

    Journée noire pour Tsahal

    Treize soldats israéliens de la brigade Golani ont été tués ces dernières 24 heures dans la bande de Gaza, portant à 18 le nombre de militaires tués depuis le début de l'offensive « bordure protectrice ». Le bilan de cette offensive est le plus lourd pour les forces israéliennes depuis 2006 et la guerre du Liban. L'armée avait déjà annoncé la mort de cinq soldats depuis jeudi.

    Les treize soldats tués faisaient partie d'unité d'élite israélienne. L'attaque s'est déroulée la nuit dernière, dans les rues de Chajaya, un faubourg de Gaza. Le transport de troupes dans lequel se trouvaient les militaires a sauté sur une charge explosive. Leur mort a suscité de très lourds bombardements dans ce secteur toute la journée.

    Le bilan le plus lourd depuis la guerre du Liban

    L'armée a aussi comptabilisé au moins 55 blessés. En outre, deux civils israéliens sont morts depuis le lancement de l'opération, le 8 juillet dernier.

    « Nous savons que lors des combats il y a des pertes, et nous savons que notre devoir est d'accomplir nos missions. C'est ce qu'on fait et nous allons continuer », a réagi le chef d'état-major de l'armée, Benny Gantz.

    Du côté palestinien, plus de 425 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le
    début du conflit, dont près d'une centaine ce dimanche.

    Israël jouit du soutien des dirigeants européens et américains, dit Netanyahu

    Le bilan s’alourdit pour Israël et c’est un point particulièrement sensible…

    En direct de Jérusalem 20/07/2014 - par Michel Paul Écouter

    Abbas demande la réunion du Conseil de sécurité

    Le président palestinien Mahmoud Abbas, en visite au Qatar, a appelé à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU après la mort d'au moins 100 Palestiniens dimanche à Gaza, dont au moins 60 dans le pilonnage de Chajaya, banlieue est de la ville de Gaza. 

    « Ce que les forces d'occupation ont fait aujourd'hui à Chajaya est un crime contre l'humanité, un crime atroce et ceux qui ont commis ce crime vont être poursuivis et punis », a ajouté M. Abbas. 

    Le secrétaire général de l'ONU condamne une « action atroce »

    « Israël doit exercer le maximum de retenue et faire beaucoup plus pour protéger les civils » palestiniens, a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à Doha où il a entamé dimanche une tournée dans la région.  « Alors que j'étais en route pour Doha, des dizaines d'autres civils, dont des enfants, ont été tués dans des frappes militaires israéliennes à Chajaya », dans la banlieue à l'est de la ville de Gaza, a-t-il ajouté avant de souligner : « Je condamne cette action atroce ».

    Des manifestations de soutien à Gaza

    Alors que les affrontements se poursuivent à Gaza, un peu partout en Europe des manifestations de soutien à la Palestine s’organisent. C’était notamment le cas à Amsterdam, à Stockholm, mais aussi à Vienne. Dans la capitale autrichienne plus de dix mille manifestants ont répondu à l’appel d’une organisation turque. Une manifestation d’ampleur qui s’est déroulée sans incident, comme le rapporte notre correspondant à Vienne, Nathanaël Vittrant. A peine 200 policiers ont été mobilisés et ont assuré une présence discrète. A Graz et à Salzburg, d’autres manifestations de moindre ampleur ont également été organisées, là aussi sans incident.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.