GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Moyen-Orient

    Irak: l'Etat islamique investit les édifices chrétiens

    media Des religieuses irakiennes à Qaraqosh, au sud-est de Mossoul, le 19 juillet 2014. AFP Photo/Safin Hamed

    En Irak, l'Etat islamique avait lancé, vendredi 18 juillet, un ultimatum donnant à la minorité chrétienne quelques heures pour quitter Mossoul. Le patriarche chaldéen Louis Sako avait évalué à 35 000 le nombre de chrétiens présents à Mossoul avant le début de l'offensive de l'EI. Presque tous ont fui la ville avant l'expiration de l'ultimatum, selon lui. En tout cas, des jihadistes de l'Etat islamique ont pris le contrôle d'un monastère antique dans le nord de l'Irak et chassé ses moines, ont rapporté lundi des témoins et un religieux.

    Les combattants de l'EI ont fait irruption dimanche dans le monastère de Mar Behnam, abritant une petite communauté de moines syriaques catholiques près de Qaraqosh, une ville majoritairement chrétienne et leur ont enjoint de quitter le lieux. « Vous n'avez plus de place ici, et vous devez quitter les lieux immédiatement », a rapporté un membre du clergé syriaque, citant les insurgés du groupe ultra radical sunnite qui contrôlent Mossoul depuis juin.

    Selon lui, les moines ont demandé de pouvoir conserver certaines reliques du monastère mais les jihadistes leur ont ordonné de quitter les lieux à pied et sans rien emporter. D'après des habitants chrétiens de la ville, les moines ont marché plusieurs kilomètres avant d'être pris en charge par des Peshmergas kurdes qui les ont conduits vers Qaraqosh. Neuf moines vivaient dans ce monastère, l'un des lieux de culte les plus anciens et les plus vénérés du christianisme en Irak (LIRE: Irak: les chrétiens de Mossoul cherchent refuge dans les zones sous contrôle kurde)

    L'Etat islamique a lancé le 18 juillet un ultimatum donnant à la minorité chrétienne quelques heures pour quitter Mossoul. La semaine dernière, il avait déjà appelé les chrétiens de cette deuxième ville d'Irak, « à se convertir à l'islam, à payer une taxe spéciale ou à quitter la ville », sans quoi ils seraient exécutés.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.