GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: le Kurde Fouad Massoum élu nouveau président de la République

    media Fouad Masoum est le nouveau président de la République de l'Irak. Il a été élu par le Parlement ce jeudi 24 juillet 2014. REUTERS/Ahmed Saad

    L'Irak a enfin un président de la République. Trois mois après les élections législatives, le Parlement a élu ce jeudi 24 juillet le Kurde Fouad Massoum. Ce vétéran de la politique irakienne a désormais pour tâche de désigner un Premier ministre afin de doter le pays d'un gouvernement. Une nécessité impérieuse alors que l'Irak fait face à la pire crise sécuritaire qu'il ait connue avec l'offensive des jihadistes dans le Nord. Mais avec un Premier ministre sortant, Nouri al-Maliki, qui s'accroche, cette tâche ne sera pas aisée.

    La coalition nationale kurde, qui était divisée, a finalement présenté un seul candidat, en la personne de Fouad Massoum. Il remporte alors 211 votes contre 17 pour son rival. Mais le plus dur reste désormais à faire.

    Le rôle du président de la République en Irak est protocolaire, il est traditionnellement occupé par un Kurde. C’est à lui que revient le choix, d'ici 15 jours, du Premier ministre parmi la communauté chiite.

    Le Premier ministre sortant Nouri al-Maliki, qui entend briguer un troisième mandat, s'est mis à dos à la fois la minorité sunnite qui s'est soulevée contre sa politique jugée sectaire mais aussi des membres de son propre camp. Ce qui ne facilite pas la tâche au successeur de Jalal Talabani, qui occupait la présidence de l'Etat fédéral depuis 2005.

    Des tractations sont donc en cours mais risquent d'être longues et difficiles alors que le temps presse face à la poussée des jihadistes dans le Nord.

    La communauté internationale a multiplié les appels à la formation rapide d'un gouvernement d'union, un message répété par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en visite ce jeudi 24 juillet à Bagdad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.