GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Moyen-Orient

    Syrie: affrontements meurtriers entre l'armée et l'Etat islamique

    media Des combattants de l'EI à Alep, le 6 janvier 2014. Reuters/Jalal Alhalabi

    En Syrie, des combats acharnés entre l’armée et des les jihadistes de l’Etat islamique ont fait plus de soixante-dix victimes durant les dernières vingt-quatre-heures. Ce groupe radical a lancé plusieurs attaques dans le nord de la Syrie, d’est en ouest, de Raqqa à Alep.

    L’Etat islamique (EI) qui a établi son califat à cheval entre l’Irak et la Syrie est sur tous les fronts. Il mène des attaques dans les deux pays. Cette fois-ci, c’est la Syrie. L’EI lutte contre tout le monde. Ses ennemis sont aussi bien les rebelles syriens engagés depuis trois ans dans une guerre contre le régime de Damas, que le régime lui-même, avec à sa tête Bachar el-Assad.

    Pour l’Etat islamique, ceux qui ne suivent pas sa doctrine et sa vision de la religion ne sont bons qu’à une chose : être décapités. Et dans leur lutte, les combattants de ce groupe extrémiste ne reculent devant rien. Tout est permis. Actuellement à Alep ou Raqqa, ils sont sur les lignes de front, mais ils mènent aussi des attaque-suicides. Pour leur méthode, ils ne choisissent pas des voitures, mais des camions piégés chargés de tonnes d’explosifs.

    Mais, contrairement à l’Irak où leur avancée a été fulgurante, en Syrie, ils se heurtent à une résistance farouche. Les forces gouvernementales appuyées par l’aviation parviennent à freiner les offensives jihadistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.