GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L’Egypte a détruit «une douzaine» de tunnels entre Gaza et le Sinaï

    media Des policiers égyptiens inspectent le site d'un tir de mortier des jihadistes qui a fait 8 morts, dont un militaire, le 13 juillet 2014 dans le nord du Sinaï. AFP PHOTO / STR

    Les autorités égyptiennes ont annoncé dimanche que l’armée avait détruit « une douzaine » de tunnels avec Gaza. Le porte-parole militaire a par ailleurs indiqué que l’armée avait tué « 14 jihadistes » dans le nord-Sinaï, une région en proie à une guérilla depuis un an.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    La tension dans le Nord-Sinaï est remontée au fil du conflit militaire entre Israël et le Hamas, dans l’enclave palestinienne voisine de l’Egypte. Depuis le début du conflit, l’armée égyptienne a annoncé la saisie de dizaines de missiles en provenance de Gaza. Des missiles destinés à être tirés sur Israël, notamment le port d’Eilat.

    Plus de 20 personnes tuées en 48 heures

    Au cours des dernières 48 heures, plus de vingt personnes ont été tuées dans divers accrochages. Parmi eux des jihadistes, des militaires, mais aussi des civils tués par un obus de mortier. Côté militaire, l’arme de prédilection est l’hélicoptère d’attaque Apache, tandis que les jihadistes utilisent les mortiers et les bazookas.

    Depuis un an, plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort dans ce que les experts appellent « un conflit asymétrique de basse intensité ». Pour Le Caire, les jihadistes du Sinaï agissent pour le compte des Frères musulmans, écartés du pouvoir, et sont soutenus logistiquement par le Hamas. Une organisation qu’un tribunal égyptien a jugée « terroriste ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.