GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Liban: les religieux solidaires des chrétiens d’Irak

    media Une vaste campagne de solidarité avec les chrétiens d'Irak est née sur les réseaux sociaux. Reuters

    Stupeur, indignation, solidarité : le sort réservé aux chrétiens de Mossoul par les extrémistes de l'Etat islamique a provoqué au Liban de vives condamnations, chez les hommes de religion aussi bien chrétiens que musulmans.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    La peur et l'inquiétude sont apparues dans les réactions de la rue chrétienne, qui sent, pour la première fois depuis longtemps, un réel danger menacer son existence.
    Une vaste campagne de solidarité avec les chrétiens d'Irak est née sur les réseaux sociaux. Des milliers d'internautes ont adopté la lettre N, ou « Noun », en arabe, après que les jihadistes l'aient inscrit sur les portes des résidences des chrétiens de Mossoul, qu'ils appellent péjorativement Nosrani, ou Nazaréens.

    Sur un plan politique, cette tragédie a réuni le Parlement libanais, paralysé depuis des mois, sous le thème de solidarité avec les chrétiens de Mossoul. Le président de la Chambre Nabih Berry a condamné « les crimes terroristes et barbares ainsi que les exactions pratiquées à l'encontre des chrétiens et la destruction des églises et des lieux saints ». Le Parlement a appelé à « juger les jihadistes » pour crimes de guerre et violations des droits de l'homme.

    Le Premier ministre Tammam Salam a dénoncé la « barbarie d'un califat islamique fictif », pratiquée à l'encontre des chrétiens d'Irak. Le chef chrétien Michel Aoun a, quant à lui, dénoncé un « nettoyage ethnique » à Mossoul.

    Des centaines de manifestants se sont rassemblés sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris pour montrer leur solidarité au peuple assyro-chaldéen persécuté en Irak...

    En France aussi, les chrétiens se mobilisent 28/07/2014 - par Aram Mbengue Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.