GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Afghanistan: les candidats s’accordent pour un gouvernement national

    media John Kerry et Abdullah Abdullah lors d'une conférence de presse à Kaboul, le 8 août 2014. REUTERS/Omar Sobhani

    L’Afghanistan est en passe de sortir de la crise politique. Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani, les deux candidats pour le poste de président, qui revendiquaient chacun la victoire jusqu’à présent, ont accepté vendredi 8 août un accord en vue de former un gouvernement national.

    Si la bonne volonté résiste à l’épreuve du temps, cet accord pourrait en effet être historique car les deux candidats pour le fauteuil de président se disputent la victoire depuis maintenant deux mois. Ashraf Ghani a été déclaré vainqueur à l’issu du scrutin, mais son adversaire Abdullah Abdullah ne reconnait pas ce résultat, estimant que le vote a été entaché de nombreuses irrégularités.

    Depuis, les deux hommes se livraient une bataille autour de l’audit des bulletins de vote qui doit permettre d’écarter toute fraude. Finalement, cet audit sera bien mené et ils en accepteront tous deux le résultat. C’est ce qu’ils ont déclaré vendredi, lors de l’annonce de l’accord en vue de former un gouvernement d’union nationale.

    Aux côtés de John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, ils se sont engagés, « à travailler ensemble sur la base de leur vision commune pour l’avenir de leur pays. » Cet accord avait déjà été négocié par John Kerry lors d’une première visite au mois de juillet mais il n’avait pas été suivi d’acte. C’est désormais chose faite.

    Cet accord devrait permettre de réduire la menace d'une insurrection des talibans que craignaient les différents acteurs de la communauté internationale, à maintenant quelques mois du retrait des forces de l’OTAN. C’est une « victoire » pour le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.