GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: l'ONU prépare une vaste opération humanitaire

    media Deux jeunes Irakiens dans un camp installé par l'ONU à 10 km d'Erbil, le 20 août. AFP PHOTO / SAFIN HAMED

    En Irak, les combats ont fait plus d’un million de déplacés en l’espace de deux mois. La plupart ont fui en direction de la région autonome du Kurdistan, à Erbil et à Dohuk. Une situation exceptionnelle qui a incité l’ONU à déployer un dispositif de grande envergure pour acheminer de l’aide aux déplacés.

    Avec nos envoyés spéciaux à Erbil, Boris Vichith et Aabla Jounaïdi

    Au début du mois, lorsque l’Etat islamique s’est emparé de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d’Irak, c’est une deuxième vague de déplacés, après celle de Mossoul, qui s'est refugié à Erbil.

    Le gouvernement autonome kurde s’est reposé sur la solidarité communautaire. Dans l’église Saint-Joseph, qui a ouvert ses portes aux déplacés de Mossoul et sa région, le père Shwan Hanna a accueilli jusqu’à 600 familles. « On a été surpris par l’arrivée d’un coup de tous ces gens. Mais maintenant, il nous faut du temps pour organiser au mieux la distribution et bien installer toutes les familles. Mais ça va, ça s’améliore de jour en jour », positive le prêtre.

    L’église ne peut plus recevoir personne, les nouveaux venus se sont installés tout près dans des immeubles en construction alors que les températures frôlent les 50 degrés.

    L’ONU installe un nouveau camp à Dohuk et à Erbil

    L’aide provient des organisations locales et internationales comme des particuliers. La situation des déplacés à Dohuk, dans le nord du Kurdistan, est la plus alarmante. Les besoins y sont énormes et il y a peu d’infrastructures pour accueillir les déplacés. C’est à eux que s’adresse en priorité l’aide humanitaire de l’ONU, comme l’explique Ned Colt du Haut Commissariat aux réfugiés : « La majorité de l’aide du premier convoi ira à Dohuk où encore 200 000 personnes sont arrivés ces deux dernières semaines. Car les besoins sont plus importants là-bas, il y a beaucoup plus de monde. Et ces gens vivent dans des conditions extrêmement difficiles ».

    A Dohuk comme à Erbil, l’ONU va installer un nouveau camp. L’organisation va également apporter 3 500 tentes pour les familles, des couvertures pour le sol, des ustensiles de cuisine et des jerricans pour transporter l’eau. Pour cette opération d’envergure, quatre avions sont attendus sur quatre jours au Kurdistan. Les convois d’aides humanitaires arriveront aussi par la mer et par la route.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.