GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Retour à un calme précaire à Gaza, après une nuit agitée et meurtrière

    media Une femme palestinienne inspecte les restes de sa maison, détruite par un raid israélien, le 25 août 2014. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Après une nuit de bombardements, le calme semblait revenu à Gaza, ce lundi 25 août 2014. L’armée israélienne a mené une quinzaine d’attaques, tuant deux Palestiniens. Deux mosquées ont été détruites.

    Avec notre envoyée spéciale à Gaza, Murielle Paradon

    Il y a eu beaucoup de bombardements durant cette nuit de dimanche à lundi, que l’on a pu entendre depuis le port de Gaza. Il n’y a pas en effet que les raids aériens, et les bateaux israéliens frappent également depuis la mer. L’armée israélienne annonce avoir mené une quinzaine d’attaques faisant deux morts côté palestinien.

    Dans la nuit, deux mosquées ont été détruites, la première à Gaza, l’autre au nord, à Beit Hanoun. Les Israéliens visent les mosquées, les écoles, et même les grands immeubles d’habitation, susceptibles d’abriter selon eux des membres du Hamas ou des lance-roquettes.

    Le financier du Hamas tué

    Un personnage important du mouvement islamiste, Mohamed al-Ghoul, présenté comme le financier du Hamas, a d’ailleurs été tué dimanche. Les bombardements continuent donc à Gaza et la population ne sait pas à quoi s’attendre. Des rumeurs ont circulé dimanche soir d’une nouvelle trêve, mais elles ont été démenties ce lundi dans la matinée par le Hamas.

    Il y a quelques jours, certains craignaient une intervention terrestre des Israéliens. Les Gazaouis sortent tout de même de chez eux, malgré les bombardements, mais ils sont épuisés de cette guerre qui dure depuis près de sept semaines, et dont ils ne voient pas l’issue. Une guerre qui a fait 2 120 morts côté palestinien, selon les secours locaux. 64 soldats et quatre civils israéliens ont également perdu la vie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.